Événement. L’institut français Maroc a organisé, ce mercredi 23 juin à Rabat, une cérémonie de remise des Prix du concours photo sur le thème « Vivre malgré tout ».

L’événement a été initié par l’Agence France-Presse (AFP) en collaboration avec l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF Maghreb) et la Fondation des Musées et s’est déroulé au sein de la Médiathèque de l’institut français de Rabat.

L’institut a remis trois prix à des jeunes photographes marocains qui ont brillé avec leurs réalisations sous le thème : La société marocaine pendant la période de la pandémie de la covid-19.

« Entre mars et juin, on a reçu une soixantaine de candidatures… et le choix n’a pas été facile », a souligné Sophie Pons, Directrice de l’AFP à Rabat, lors de la cérémonie de remise des prix.

Le jury présidé par Marielle Etudes, directrice de la photographie à l’AFP, est composé de Clélia Chevrier Kolačko, Directrice Générale de l’institut français du Maroc, de Danielle Pailler, Directrice régionale de l’AUF au Maghreb, de Hakim Benchekroun, photographe et vidéaste, de Soufiane Er-rahoui, Conservateur du Musée National de la Photographie et de Fadel Senna, photographe AFP à Rabat.

Le jeune photographe Redouane Breezy, natif de Salé a reçu le premier prix, suite à une formation de 15 jours au sein de l’AFP à Paris.

Le jeune homme qui était ému a déclaré : « Je suis très heureux de décrocher ce prix…une consécration à tous les talents marocains, qui malheureusement ont de la peine à mettre en valeur leurs créations artistiques. »

Également, le deuxième prix a été remporté par Mohamed Boublouh et le troisième prix par Nabil Safir.

Les 25 meilleures photographies du concours seront exposées au Musée national de la photographie de Rabat au cours de l’été 2021 et présentées en diaporama au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain MMVI.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.