Les images montrant sans masque le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani alors qu’il recevait récemment le leader du mouvement palestinien Hamas, Ismail Haniyeh, a suscité les critiques de nombreux internautes sur les réseaux sociaux, un comportement incompréhensible qui, de plus, coincide avec le mise en garde du ministère de la santé contre le non-respect des mesures préventives contre le Covid-19.

De même et alors que les autorités renforcent le contrôle sur le respect des gestes barrières et infligent des amendes aux citoyens qui portent mal le masque, des partis politiques organisent des réunions sans distanciation physique et sans port de masques, a relevé, en outre.

Dans ce sillage, le site arabophone Hespress.com signale que le secrétaire général « d’un parti politique » est apparu, le weekend dernier, lors d’un rassemblement dans une salle archi comble, sans respect de la distanciation et du port du masque, alors qu’un autre acteur politique est apparu sur des images postées sur sa page sur Facebook entouré de ses partisans dans les mêmes conditions.

+ Obligation de porter le masque lors des rencontres officielles +

Alors que les responsables marocains tenaient à porter le masque même lors des réunions officielles et au Parlement, dernièrement, un relâchement a été constaté, y compris de la part du chef du gouvernement, qui a reçu sans masque Haniyeh, venu du Qatar, un pays classé sur la liste B, dont les visiteurs doivent observer une quarantaine de dix jours.

Le non-respect par El Othmani des mesures préventives a poussé le président du Réseau marocain de l’Alliance civile des jeunes, Abdelouahed Zayat, à déposer une plainte contre le chef du gouvernement, ajoute la même source.

« Personnellement, j’ai été verbalisé et j’ai payé 300 dh d’amende pour port incorrect du masque, et de nombreux autres citoyens ont été aussi verbalisés conformément à la loi. Il faut que la loi soit appliquée aussi au chef du gouvernement, qui est en même temps le secrétaire général du Parti de la justice et du développement », a déclaré Zayat à Hespress.

+ L’égalité de tous devant la loi… +

Il a ajouté que l’objectif de sa plainte contre El Othmani est de montrer « l’égalité de tous devant la loi », ce qui « renforcera la confiance des citoyens marocains en la loi ».

Pour lui, le chef du gouvernement « aurait dû donner l’exemple à tous les citoyens et aux jeunes en particulier, au moment où ces derniers sont verbalisés pour le non-port du masque ».

Pour rappel, le ministère de la santé a appelé lundi dans un communiqué les citoyens au respect strict des mesures préventives contre le Covid-19 à travers le port correct du masque, l’hygiène, le respect de la distanciation sociale et à éviter les rassemblements non-nécessaires.

Selon la même source, le relâchement observé dernièrement pourrait entraîner la détérioration de la situation épidémiologique, notamment avec les vacances d’été, le retour des vols internationaux de et vers le Maroc, l’allégement du couvre-feu nocturne et l’approche de l’Aïd Al Adha.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.