La société britannique Predator Oil & Gas a annoncé le forage dimanche dernier du puits MOU-1 dont l’exploitation des données devrait prendre 20 jours, a rapporté le site Energy Voice.

Predator a indiqué qu’il s’agit d’un puits étroit et qu’elle ne divulguerait plus d’autres informations tant qu’elle n’aurait pas évalué les diagraphies filaires, a précisé la même source.

« Nous sommes ravis d’avoir terminé la mobilisation de la plate-forme, le montage et le forage du puits MOU-1 en toute sécurité et en parfaite adéquation avec le calendrier de pré-forage », a déclaré Paul Griffiths, PDG de Predator.

« C’est un puits formidable pour l’entreprise et ses actionnaires et représente l’aboutissement du travail des 18 derniers mois, pendant la crise du COVID », a-t-il ajouté exprimant ses remerciements à tous ceux qui ont contribué au programme de forage du permis de Moulouya dont l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM).

+ Un potentiel gazier tertiaire, à moins de 10 km d’un pipeline d’exportation +

Le 16 juin, le Star Valley Rig 101 était en route vers Guercif pour forer le puits, a rapporté Energy Voice indiquant que Predator a terminé les travaux de génie civil et la construction le 11 juin.

Predator a indiqué que le permis de Guercif avait un potentiel gazier tertiaire, à moins de 10 km d’un pipeline d’exportation.

Griffiths avait précédemment déclaré que le forage du puits était « potentiellement le catalyseur le plus important pour créer de la valeur actionnariale à court terme au cours des 3 dernières années ».

Selon la même source, Predator participe également au Maroc à des importations potentielles de gaz naturel liquéfié (GNL) et à un appel à manifestation d’intérêt.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.