Nizar Baraka, leader du parti de l’Istiqlal aurait décidé d’écarter Hamid Chabat, de la course à la députation. M. Baraka aurait décliné de manière catégorique « l’accréditation » du turbulent ex maire de Fès qui comptait revenir en force sur la scène politique après une éclipse de plusieurs années.

Selon l’hebdomadaire casablancais Al Ayam, Chabat ne cache pas son rêve de se présenter à la mairie de la capitale spirituelle du royaume. D’ailleurs, il a entamé, la semaine dernière, une tournée dans les quartiers populaires de Fès et a publié les photos de ses rencontres avec les gens sur les réseaux sociaux, ajoute le journal.

Mais, selon la même source, « Chabat est persona non grata au sein du parti de l’Istiqlal… il a d’ailleurs été éjecté du secrétariat général et il est sorti par la petite porte… », rappelle la même source.

Pour rappel, Chabat a occupé le poste de secrétaire général de l’Istiqlal de 2012 à 2017 et la mairie de Fès de 2003 à 2015.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. Cet individu ne constitue pas seulement un problème pour son parti, mais pour tout le Maroc. Lui qui a créé intentionnellement un gros  »accident » avec la Mauritanie souveraine et indépendante doit disparaître de la circulation.

    La seule activité qui lui sied est son métier d’origine de mécanicien cycliste. La politique c’est l’affaire de têtes dotées d’au moins un master.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.