Plusieurs avions de l’armée de l’air américaine (USAF), dont des F-16, des C-130 et des KC-135, ont été déployés au Maroc dans le cadre du plus grand exercice du continent, l’African Lion.

Selon le magazine en ligne américain Air Force, l’exercice auquel participent 7.000 militaires de neuf pays se termine ce 18 juin avec des avions de l’USAF volant aux côtés d’avions marocains pour une formation d’appui aérien rapproché et le largage de troupes des C-130.

« L’arrivée des chasseurs et des ravitailleurs ajoute un autre niveau à cet exercice déjà dynamique », a déclaré le Général Jeffrey L. Harrigian, commandant des forces aériennes américaines en Europe et des forces aériennes africaines, dans un communiqué.

« Chaque vol offre une nouvelle opportunité de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires et d’échanger les meilleures pratiques afin que nous puissions mieux poursuivre nos objectifs communs », a ajouté Général Jeffrey L. Harrigian.

+ Déployer rapidement des forces crédibles au combat dans n’importe quelle zone +

Des F-16 de la 31e Escadre de chasse de la base aérienne d’Aviano en Italie, et des KC-135 de la 100e Escadre de ravitaillement en vol de la RAF Mildenhall au Royaume-Uni, sont arrivés au Maroc le 14 juin. Quant aux C-130J de la 86e Escadre de transport aérien de Ramstein Air Base en Allemagne, ils ont été déployés plus tôt.

Les F-16 ont tenu, le 16 juin, un exercice simulant un combat (Agile Combat Employment training- ACE), au départ de la base aérienne de Ben Guerir au Maroc, en s’engageant dans des missions d’appui aérien rapproché et en atterrissant à l’aérodrome de Guelmim pour être rechargés et faire le plein avant de décoller à nouveau, d’effectuer une autre mission et de retourner à Ben Guerir.

Au total, les F-16 ont largué sept bombes d’un demi-Kilogramme, selon un communiqué.

Les C-130 ont transporté dans le cadre de cet exercice ACE des armes, du matériel de soutien et du personnel à Guelmim.

« Les équipes de l’African Lion ont fait passer l’ACE à un haut niveau en l’exécutant en Afrique pour la première fois », a souligné le Général Harrigian, relevant que « la démonstration de ces capacités dans des endroits austères renforce notre capacité inégalée à déployer rapidement des forces crédibles au combat dans n’importe quelle zone ».

Outre le Maroc, la Tunisie et le Sénégal ont également accueilli des exercices dans le cadre de l’African Lion 2021.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.