Soulagement. Prévu préalablement pour le 31 mai, le retour des 12.028 saisonnières dans la province de Huelva, n’a finalement débuté que cette semaine.

D’ailleurs, un groupe de 523 travailleuses dans les champs de fraises au sud de l’Espagne est arrivé mercredi au port de Tanger Med, selon des médias de la ville du Détroit.

Les services sécuritaires, portuaires et sanitaires se sont mobilisés pour permettre l’accueil dans de bonnes conditions de ces travailleuses.

Ces femmes, rentrées à bord d’un bateau en provenance d’Algésiras, ont été soumises au test PCR, avec le respect des procédures de désinfection et de la distanciation physique, conformément au protocole sanitaire en vigueur.

Elles ont été réparties en groupes, selon leurs villes d’origine, en attendant leur transport vers leurs domiciles, avec l’accompagnement administratif et social nécessaire.

Ces travailleuses, bloquées à Huelva depuis plusieurs mois en raison de la pandémie du Covid-19, ont salué les efforts déployés par les autorités marocaines, en Espagne et au Maroc, afin de faciliter leur retour auprès de leurs proches, tout en leur assurant le transport ainsi que les tests nécessaires.

Il est à noter que le programme de migration circulaire entre le Maroc et l’Espagne permet à des milliers de femmes marocaines de travailler, de manière saisonnière, dans le secteur de l’agriculture à Huelva, notamment dans les champs des fruits rouges, ajoutent les mêmes sources.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.