Le conseiller parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM) et ancien président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, a adressé un message aux eurodéputés pour attirer leur attention sur les tentatives de l’Espagne d’instrumentaliser la crise migratoire pour camoufler son implication dans l’atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume.

M. Biadilalh, en sa qualité aussi de président du groupe d’amitié parlementaire Maroc-UE, a souligné les positions « sincères » du Maroc lors de la crise indépendantiste en Catalogue, en apportant son soutien sans faille à l’unité territoriale de l’Espagne.

Il a critiqué à ce sujet le soutien de Madrid aux séparatistes en accueillant le chef du « Polisario », Brahim Ghali, sous une fausse identité et avec un passeport falsifié, avant de mettre en relief la politique migratoire du Maroc et la coopération étroite du Royaume dans le domaine de la lutte contre l’émigration irrégulière, le terrorisme et le crime organisé.

Le parlementaire de Smara, et dont une partie de la famille est séquestrée encore dans les camps de Tindouf, a fustigé les manœuvres malveillantes de parties hostiles au partenariat maroco-européen visant à camoufler les véritables causes de la crise entre le Maroc et l’Espagne, faisant observer que ces tentatives sournoises ont eu lieu juste après l’entrée dans l’espace Schengen du dénommé Brahim Ghali sous une fausse identité.

M. Biadillah a invité en conclusion les eurodéputés à faire preuve de « responsabilité » et d’esprit « constructif » pour renforcer le partenariat stratégique entre le Maroc et l’Union européenne et contribuer à la résolution de la crise bilatérale entre le Royaume et l’Espagne.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.