Le ciel de Mahbes a été couvert dimanche soir par les parachutistes qui participent à la 17ème édition de l’exercice militaire combiné maroco-américain « African Lion 2021 ».

Selon Hespress, trois avions militaires ont manoeuvré au-dessus de de la zone de Mahbes à environ 220 kilomètres au sud-est de la ville de Guelmim avant de lâcher des parachutistes.

Pour rappel, la zone militaire de Mahbas est considérée comme l’une des plus stratégiques du fait qu’elle se trouve à moins de 40 km des camps de Tindouf, et à quelques kilomètres des frontières orientales du Royaume.
Auparavant, les armées participant à ces manœuvres étaient arrivées dans la région de Mahbes, avec leurs équipements militaires, dans le cadre des exercices sur le terrain organisés cette année dans le Sahara marocain, a rapporté Hespress.

+ L’armée américaine au Maroc +

C’est la première fois que l’armée américaine débarque au Sahara marocain avec son équipement militaire dans le cadre de ces manœuvres qu’elle organise chaque année avec les Forces armées royales, ce qui constitue une véritable victoire pour le Maroc au moment où le Polisario a toujours prétendu « frapper » la zone de Mahbes.

De son côté, le site officiel des forces aériennes américaines « Air National Guard » a indiqué qu’avec plus de 7.000 participants de 9 pays et de l’OTAN, l’African Lion, qui est axé sur l’amélioration de la préparation des forces des États-Unis et des pays partenaires, est le plus grand exercice du Commandement américain pour l’Afrique.

« African Lion 2021 est le premier exercice annuel conjoint et multinational du Commandement américain pour l’Afrique. Il est un excellent exemple de l’engagement à long terme des États-Unis envers l’Afrique et de la reconnaissance de l’importance stratégique de l’Afrique pour les États-Unis », a indiqué le chef du Commandement américain pour l’Afrique, le général de l’armée américaine Stephen Townsend, cité par Air National Guard.

+ Des manœuvres militaires +

Les exercices d’African Lion sont réparties sur tout le territoire du Maroc, souligne la même source indiquant qu’un exercice d’entraînement aérien, coordonné par les forces aériennes américaines pour l’Europe et l’Afrique, mettra en vedette des manœuvres aériennes américaines et marocaines, notamment des bombardiers, des chasseurs et des ravitaillements en vol.

Les manœuvres navales comprennent, quant à elles, un exercice de tirs navals et de multiples manœuvres en mer impliquant les marines américaine et marocaine et des capacités de réponse aux crises.

Les aviateurs de l’US Air Force de la Garde nationale aérienne de l’Utah organiseront un événement d’assistance civique humanitaire au Maroc, indique la même source.

L’Utah est en partenariat avec le Maroc dans le cadre du programme de partenariat d’État du Commandement américain pour l’Afrique. Il y a 15 nations africaines dans le programme de partenariat d’État.

« African Lion est essentiel pour établir et renforcer des partenariats dans la région », a relevé Townsend, estimant qu’il offre « une opportunité d’apprentissage mutuel entre les États-Unis et nos partenaires africains et profite aux participants en renforçant l’interopérabilité et les efforts collectifs visant à améliorer la sécurité et la stabilité dans toute la région. »

Pour rappel, sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-major Général des Forces Armées Royales, l’exercice combiné maroco-américain “African Lion 2021” a été lancé lundi dernier à Agadir.

Cet exercice se poursuivra jusqu’au 18 juin 2021 dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan Tan, Mahbes, Tafraout, Ben Guérir et Kénitra, impliquant de milliers de militaires multinationaux et un nombre très important de matériel terrestre, aérien et maritime.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.