L’alliance des partis de l’opposition est « très forte » et va se renforcer après les élections, a affirmé mardi le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi.

M. Ouahbi s’adressait à la presse à l’issue d’une réunion de concertation entre les secrétaires généraux du PAM, de l’Istiqlal et du Parti du progrès et du socialisme, sur le nouveau modèle de développement.

«C’est une réunion qui confirme que l’alliance entre les partis de l’opposition est très forte et va se renforcer davantage après les différentes élections prévues durant les prochains mois au Maroc », a-i-il déclaré.

Lors de cette réunion, le nouveau modèle de développement a été un sujet de dialogue et discussions entre les partis de l’opposition qui ont exprimé leurs positions à son sujet,notamment sur les questions économiques,sociales, a-t-il ajouté précisant que les leaders de l’opposition ont également abordé la question des libertés, comme la liberté d’expression, la liberté de circulation et les autres libertés individuelles et collectives prévues par la Constitution.

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) avait présenté récemment son rapport final à SM le Roi Mohammed VI.

Le Souverain a ordonné la publication du rapport de la CSMD et demandé à la Commission de mener une vaste opération de restitution et d’explication de ses conclusions et recommandations, auprès des citoyens et des différents acteurs à travers toutes les régions du Royaume.

Dans ce cadre, les partis politiques représentés au parlement devaient tenir mardi à Rabat (19H30), une réunion de concertation avec le président et les membres de la CSMD.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de l’implication de ces partis dans l’effort national de réflexion sur le nouveau modèle de développement voulu par SM le Roi Mohammed VI et de leur contribution à la mise en œuvre de ce grand chantier sociétal, ont-ils indiqué dans un communiqué.

La rencontre vise aussi à examiner les prochaines étapes et les propositions relatives à l’exécution de ce modèle, notamment celles concernant l’élaboration d’une Charte nationale pour le développement, ont ajouté les partis signataires de ce communiqué (Parti de la justice et du développement, Parti authenticité et modernité, parti de l’Istiqlal, Rassemblement national des indépendants, Mouvement populaire, Union socialiste des forces populaires, Union constitutionnelle et Parti du progrès et du socialisme).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.