Tragédie au Canada. Quatre membres d’une famille pakistanaise ont été tués, dimanche 6 juin, dans un crime de haine religieuse. Le suspect, un homme de 20 ans, a été arrêté, peu après les faits et inculpé de quatre meurtres avec préméditation et une tentative d’assassinat.

«Il y a des preuves qu’il s’agissait d’un acte prémédité et planifié, motivé par la haine. Nous croyons que les victimes ont été ciblées parce qu’elles étaient musulmanes», a déclaré Paul Waight, enquêteur de la police de la ville canadienne de London.

Les victimes ce cette tragédie, une femme de 74 ans, d’un homme de 46 ans, d’une femme de 44 ans et d’une adolescente de 15 ans, représentant trois générations d’une même famille. Ainsi qu’un garçon de neuf ans qui a été hospitalisé à la suite de l’attaque. «Soyons clairs, il s’agit d’une tuerie de masse perpétrée contre des musulmans, contre des Londoniens, enracinée dans une haine indescriptible», a déclaré le maire de London, Ed Holder.

London est une localité de l’Ontario, au Canada, située sur le corridor Québec-Windsor, et compte 400 000 habitants.

Le jeune homme de 20 ans, a conduit sa camionette à travers la bande médiane pour faucher délibérément les victimes, alors qu’il venait de l’autre côté de la route, ont déclaré des témoins oculaires au réseau Global News.
Le conducteur a été arrêté juste après dans le parking d’un centre commercial voisin.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s’est dit «horrifié» sur Twitter. «Aux proches des personnes terrorisées par l’acte de haine d’hier, on est là pour vous. L’islamophobie n’a sa place dans aucune de nos communautés. Cette haine est insidieuse et méprisable – et elle doit cesser», a écrit le chef du gouvernement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.