Espoir. Avec l’annonce de l’ouverture des frontières du Royaume le 15 juin prochain, les opérateurs du secteur touristique vont enfin respirer, après que le secteur ait perdu 64 milliards de dirhams en 2020, suite à la pandémie du Covid-19.

Les professionnels du tourisme ont reçu avec “joie” la décision d’ouverture des frontières aériennes pour les touristes étrangers, affirme-t-on.

« Le pass sanitaire contribuera à une reprise touristique, d’autant que les citoyens auront la possibilité de se déplacer dans certaines villes touristiques connues » a expliqué l’analyste du secteur, Zoubeir Bouhout, selon le site arabophone Hesspress.com.

En temps normal, le secteur du tourisme enregistre chaque année 750.000 emplois directs et contribue à hauteur de 7% du produit intérieur brut (PIB), selon les statistiques officielles.

Le pari aujourd’hui est de relancer le secteur au niveau national, en lançant des programmes attractifs visant à augmenter la demande de certaines zones, en particulier pendant les vacances d’été, ajoute la même source.

Rappelons que les autorités marocaines ont fermés les frontières aériennes, maritimes et terrestres le 19 mars 2020, suite a la propagation du Coronavirus.

Le Maroc s’attend à des centaines de milliers de touristes de l’étranger cette été, alors qu’en 2019 leur nombre avait dépassé les 13 millions de visiteurs. Toutefois, ce nombre a chuté de manière dramatique depuis à cause de l’impact de la pandémie.

En attendant ces visiteurs étrangers, notamment européens, les professionnels du secteur « parient tout d’abord sur les clients marocains » en lançant des offres attrayantes, et ce malgré “la contrainte des restrictions sanitaires en vigueur.

Par ailleurs, les opérateurs sont surtout motivés par l’espoir d’une « reprise rapide » de la mobilité entre les villes du Royaume, ajoute la même source.

Selon le ministère de la Santé, le nombre de personnes ayant reçu la première dose du vaccin contre la Covid-19 au Maroc a atteint 9.072.565, précisant que 5.840.597 de personnes sont complètement vaccinées (1ère et 2ème doses).

Les experts estiment qu’aujourd’hui le Maroc cherche “une immunité collective” en vaccinant 70% des citoyens. Le gouvernement a annoncé avoir commandé 65 millions de doses des vaccins chinois Sinopharm et britannique AstraZeneca.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.