Les vieux réflexes de l’époque coloniale ont la peau dure. Et dure était la situation dramatique, face à l’intransigeance et aux menaces des policiers espagnols, de cet adolescent marocain qui a traversé un demi kilomètre à la nage pour atteindre Sebta à la recherche de « l’Eldorado » où peut-être juste pour rejoindre ses camarades partis en groupe à l’aventure, la veille (lundi 17 mai).

Les tristes images de cette vidéo, que des chaînes de télévision internationales et les réseaux sociaux se sont partagés, montrent le peu de respect et de dignité humaine dont s’est illustrée les agents de la sécurité espagnole en tentant sans état d’âme d’obliger un jeune à rebrousser chemin au risque de sa vie.

Un véritable scandale qui a suscité la colère et l’indignation des internautes au Maroc et ailleurs.

In fine, ce drame nous rappelle que l’enclave de Sebta – – et Melilla – – est sous domination espagnole depuis 4 siècles et que Madrid refuse de voir la réalité en face, à savoir que le temps est venu de mettre fin à l’occupation des deux villes marocaines, derniers vestiges de la colonisation espagnole en terre africaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.