La loi 54.20 amendant l’accord de libre-échange (ALE) entre le Maroc et la Turquie, signé entre les deux pays en 2004, est entrée en vigueur jeudi 13 mai, après sa publication au bulletin officiel.

La principale nouveauté de cette révision de l’accord de libre- échange, entré en service en 2006, est l’adoption d’une liste négative de plus de 1.200 produits, correspondant à 630 positions tarifaires, liées aux secteurs du textile-habillement, du cuir, de la métallurgie, de l’électricité, du bois et de l’automobile.

Cet amendement prévoit l’application d’un droit de douane équivalent à 90% du droit commun et ces nouveaux droits de douane restent valables pour une période de 5 ans, renouvelable une seule fois.

Pour rappel, le déficit commercial du Maroc avec la Turquie avait atteint 19,5 milliards de Dh en 2019.
Suite à quoi, le ministre du Commerce, Moulay Hafid Elalamy avaitréclamé auprès de son homologue turc le rééquilibrage de la balance commerciale bilatérale.

Une commission technique Maroc-Turquie a été alors mise en place pour étudier les possibilités de rééquilibrer les échanges commerciaux entre les deux pays.

Cette commission a travaillé des mois durant pour trouver un accord qui a été signé le 24 août 2020 pour amender l’ALE.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.