Les Marocains bloqués dans diverses régions du monde rencontrent de nombreux problèmes pour retourner au pays surtout après les conditions sévères mises en place par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Selon un mémorandum de la Direction générale de l’aviation civile, adressé aux transporteurs aériens, parmi les conditions exigées pour l’entrée sur le territoire national des Marocains bloqués à l’étranger, la présentation d’un test PCR négatif de moins de 48 heures avant l’embarquement dans un vol à destination du Maroc.

Selon le site arabophone Hespress.com, les Marocains bloqués à l’étranger soulignent que la limitation de la validité du test PCR à 48 heures pose problème en ce sens que « la majorité des cliniques et hôpitaux qui effectuent ces tests ne reçoivent plus d’étrangers en raison de la situation sanitaire difficile », comme l’a souligné un Marocain bloqué à Istanbul en Turquie.

Ils demandent ainsi aux autorités compétentes de fixer la durée de validité de ce test médical à 72 heures, en tenant compte des particularités de chaque pays, notamment en ce qui concerne la situation épidémiologique et l’éloignement.

Par ailleurs, le site rappelle que des dizaines de Marocains bloqués en Turquie s’étaient rendus au siège du consulat général du Maroc à Istanbul pour demander leur rapatriement dans les plus brefs délais d’autant qu’ils vivent dans les hôtels et la rue.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.