Suite à l’appel de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), des dizaines de militants des droits de l’homme, avocats et hommes politiques se sont rassemblés, lundi à Rabat, pour dénoncer les violences israéliennes contre les habitants palestiniens de Jérusalem-Est et les attaques perpétrées contre les lieux de culte notamment la mosquée Al-Aqsa.

« Ce qui se passe actuellement à Al-Qods est un crime de guerre perpétré par les israéliens… seules des sanctions internationales peuvent stopper la politique israélienne qui vise à chasser les palestiniens des terres de leurs ancêtres… », s’indigne Sion Assidon, ancien détenu politique et membre du mouvement contre la normalisation avec Israël.

La manif a démarré vers 16h00 mais elle a été vite dispersée par les forces de l’ordre qui ont été déployées devant le Parlement.

Pour rappel, après un week-end de violences dans la Ville sainte, de nouveaux affrontements ont éclaté ce lundi 10 mai sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est entre policiers israéliens et des manifestants arabes, donnant lieu à plusieurs centaines de blessés palestiniens.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.