Le Maroc a perdu en octobre 2020 son «Investment Grade» auprès de l’agence de notation américaine Fitch Ratings en passant de « BBB- à BB+ » avec des perspectives stables. L’explication donnée par ses analystes pour justifier cette note serait due principalement à « l’impact de la pandémie du Covid-19 » sur l’économie marocaine, notamment les finances publiques.

Fondée en 1913 à New York, Fitch Ratings Ltd. est une agence de notation financière internationale dont le siège social est à Londres.
Selon le site casablancais MarocHebdo, Fitch dans une note publiée le 5 mai 2021, vient de maintenir sa notation «BB+» pour le Maroc, toujours avec des « perspectives stables. »

D’ailleurs, le Maroc affiche une stabilité macroéconomique reflétée par une inflation sous contrôle mais avec une croissance du PIB en dents de scie. L’agence évoque une dette publique élevée et des déficits budgétaires et du compte courant plus importants que ceux de ses pairs.

À noter que le déficit budgétaire est passé à 7,7% du PIB en 2020, contre 4,1% en 2019 (hors produits de la privatisation), précise l’agence américaine.

«Les mesures de confinement liées à Covid-19 et la baisse de la demande mondiale ont provoqué une forte baisse des revenus tandis que les dépenses courantes ont augmenté pour atténuer l’impact sanitaire de la crise et amortir l’impact financier sur les ménages et les entreprises», ajoute la même source.

Arricle19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.