Moulay El Hassan, son of the king of Maroc gesture as he leave The Elysee Presidential Palace in Paris on September 30, 2019, after a lunch after a church service for former French President Jacques Chirac. Former French President Jacques Chirac died on September 26, 2019 at the age of 86. Photo by Raphael Lafargue/ABACAPRESS.COM | 702718_127 Paris France

La famille royale et le peuple marocain ont célébré, samedi 8 mai 2021, le 18ème anniversaire du Prince héritier Moulay El Hassan, un événement qui revêt un caractère particulier en ce sens qu’il marque l’âge de la majorité.

Au Maroc, les journaux ont consacré la Une et certains plusieurs pages à ce événement historique de grande importance sociale et politique.

Selon le site arabophone Hespress.com, le nom du Prince héritier rappelle « deux grands rois, celui du Sultan Hassan 1er, qui a refusé de noyer le Maroc dans l’endettement en évitant la domination étrangère avec tous les moyens de résistance possibles et en défendant la souveraineté du royaume, contrairement à d’autres pays voisins. La légitimité de la question du Sahara marocain remonte sans aucun doute à l’époque de ce sultan. »

« Quant au second souverain, c’est feu le roi Hassan II, qui a dirigé le Maroc pendant des moments difficiles, au cours desquels il a su préserver son trône et son peuple. Il s’est illustré par la Marche Verte, de la bataille pour la récupération des provinces du Sud … à celle de la construction des barrages, des Constitutions et de l’édification de l’État de droit », a souligné le site.

Et comme l’histoire rend toujours justice aux hommes et aux héros, « il n’est pas étrange de constater que feu le roi Hassan II est toujours vivant dans la mémoire des Marocains », grâce à sa capacité à persuader et à argumenter avec son éloquence, sa rigueur et son charisme à l’intérieur et à l’extérieur du pays, rappelle la même source.

Et d’ajouter : Félicitations au roi Mohammed VI pour l’héritier de son trône, félicitations au Prince héritier Moulay El Hassan pour son 18ème anniversaire, et félicitations au Maroc pour ses rois, qui sont formés selon des règles particulières. Il n’est donc pas étrange que le prince héritier ait eu une formation académique parallèlement à une formation militaire stricte, ce qui l’a qualifié, depuis des années, à être au fait des règles du protocole et à participer à des activités officielles de haut niveau aux côtés de chefs d’Etats de grands pays tels que les Etats-Unis et la France. »

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.