Vigilance. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a infligé des sanctions disciplinaires à l’encontre de deux de ses agents à la wilaya de police de Casablanca pour faute professionnelle et manquement à leur mission à la suite d’un poste de la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib.

Selon le site arabophone Hespress.com , le policier chargé du service d’accueil et d’orientation à la wilaya de la police avait manqué à sa mission d’orienter la secrétaire générale de Mounib lors de sa visite à la wilaya pour y déposer une plainte dans une affaire de cybercriminalité.

Il a, en outre, été reproché à son collègue de conseiller à la plaignante de revenir un autre jour pour déposer sa plainte tout en sachant que le service concerné reçoit les citoyens et leurs plaintes sans interruption 24 heures sur 24 heures.

Mounib avait indiqué sur les réseaux sociaux qu’elle s’était rendue à la wilaya de la police afin de déposer une plainte mais qu’elle lui a été signifié que le service concerné n’assure plus de permanence.

Suite au poste de Mounib sur les réseaux sociaux, la wilaya de la police de Casablanca a décidé d’ouvrir une enquête administrative qui a abouti à relever les manquement professionnels précités et à sanctionner les agents concernés.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.