Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Tétouan a ordonné samedi de poursuivre en état d’arrestation l’agent des forces auxiliaires qui était apparu dans une vidéo violentant un jeune homme à la plage de Fnideq.

Le mis en cause (A. A.) était apparu dans une vidéo sur YouTube, mercredi dernier, donnant des coups de pied à un jeune homme allongé par terre qui aurait tenté d’accéder à la mer probablement pour rejoindre illégalement à la nage la ville occupée de Sebta.

Selon alyaoum24, le procureur du roi a décidé de poursuivre l’agent des forces auxiliaires pour abus de pouvoir contre des personnes par voie de fait.

Le procureur du roi a également décidé de poursuivre en état de liberté moyennant une caution de 500 dh chacun les deux autres éléments des forces auxiliaires, qui figuraient dans la même vidéo mais qui n’étaient pas intervenus pour empêcher leur collègue de continuer à frapper la victime.

Les trois mis en cause avaient été déférés devant le parquet à l’issue des investigations menées par la police judiciaire de Tétouan et l’expiration du délai des mesures de leur garde à vue.

Selon la même source, le procureur a fixé à lundi prochain la première audience de leur procès devant le tribunal de première instance de Tétouan.

Pour rappel, la vidéo qui a été diffusée la semaine dernière sur YouTube, a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux et conduit les autorités à ouvrir une enquête judiciaire à ce sujet et à l’arrestation des trois mis en cause.

Sur les images on voit de loin un agent des Forces auxiliaires frapper violemment un jeune homme inoffensif avant de le traîner par terre et de le piétiner sans pitié alors qu’un deuxième membre des Forces auxiliaires était occupé à palabrer avec une autre personne sans se soucier de ce qui se passe à côté de lui.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.