Diplomatie en action et élégance ramadanesque. Le Ministre des Affaires Étrangères Nasser Bourita s’est distingué ces 12 derniers mois par son activité intense, notamment les inaugurations des consulats des pays frères et amis au Sahara, réceptions de délégations étrangères mais surtout ses visioconférences qui facilitent et maintiennent la communication en ces temps de pandémie.

Mais ce qui attire l’attention le plus, durant le mois sacré de Ramadan, c’est le style vestimentaire qui marie « authenticité et modernité ». Mais attention, il ne faut pas confondre cette expression avec la signature du Parti Authenticité et Modernité (PAM).

En un mot, lors de ses apparitions ramadanesques sur les écrans de télévision, Bourita porte des djellabas de différentes couleurs allant du bleu ciel au vert bouteille, sans oublier la traditionnelle djellaba beige consacrée exclusivement aux activités officielles.

« Le style c’est l’homme », disait-on déjà au XVIIIème siècle, mais le style made-in-Bourita risque de faire des « jaloux » dans les méandres du Makhzen et ailleurs, si ce n’est déjà le cas?

No comment!

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.