Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné mercredi l’humoriste franco-algérien Brahim Bouhlel à huit mois de prison ferme pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo jugée insultante.

Dans la même affaire, l’influenceur franco-marocain connu sous le pseudonyme de « Zbarbooking » a été condamné à un an de prison ferme.

Selon Me Marouane Rghioui, cité par l’AFP. les deux hommes, en détention préventive depuis deux semaines, étaient poursuivis pour « diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement » et  « détournement de mineur ».

La vidéo en question montre Bouhlel avec l’influenceur et l’acteur franco-algérien Hedi Bouchenafa, insultant les femmes en les décrivant comme « assez faciles » et aux « mœurs légères ».

Dans cette séquence tournée à Marrakech et diffusée sur les réseaux sociaux, le comédien double en voix-off les propos de l’acteur franco-algérien Hedi Bouchenafa et de l’influenceur franco-marocain Zbarbooking. « Ce que j’aime bien ici, c’est toutes les p**** que je paie 100 dirhams », peut-on notamment l’entendre dire.

Bouhlel s’est également adressé à un groupe d’enfants, deux garçons et une fille, montré non floutés dans la vidéo comme « fils de p****** », entre autres insultes.

La vidéo a provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux parmi les Marocains qui se sont sentis profondément offensés, amenant la justice à intervenir.

Toutefois, Hedi Bouchenafa avait quitté le Maroc avant le lancement de l’enquête.

Afin de calmer la situation avant le procès, Bouhlel et ses deux autres amis ont partagé une vidéo dans laquelle ils s’excusent auprès des Marocains.

« C’était complètement parodique. Je joue un personnage. J’essayais d’être drôle. Mais je reconnais que je me suis totalement planté. J’aime profondément ce pays et ses habitants. Je passe chaque jour du temps avec les enfants qui apparaissent sur cette vidéo. Ce soir, je suis complètement effondré en prenant conscience du mal que j’ai fait. Je comprends à quel point mes propos sont graves et c’est pour ça que je vous demande sincèrement pardon », a affirmé Bouhlal dans une vidéo postée sur son compte Instagram.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.