La société britannique Xlinks prévoit de construire au Maroc un complexe de production d’énergie renouvelable de 10,5 GW lié à 5 GW / 20 GWh de stockage et de le connecter au réseau électrique du Royaume-Uni via un câble sous-marin de 3,6 GW.

Selon le site spécialisé dans les énergies renouvelables « pv magazine », le projet que compte déployer Xlinks comprend 7 GW de capacité solaire et 3,5 GW d’énergie éolienne.

Xlinks, qui compte parmi les membres de son conseil d’administration Paddy Padmanathan, le président-directeur général du géant saoudien de l’énergie ACWA Power, est en pourparlers avec les responsables marocains pour déterminer les sites exacts de la station solaire et obtenir les permis nécessaires auprès des départements concernés.

La même source a indiqué que la société britannique prévoit de lancer des appels d’offres internationaux pour la réalisation du projet et de mettre en place le premier câble de 1,8 GW au début de 2027 et un deuxième câble deux ans plus tard.

Le complexe serait connecté au réseau électrique britannique à Alverdiscott, Devon et Pembroke, au Pays de Galles, via une ligne de transmission de courant continu à haute tension (HVDC) de 3800 km, qui comprendrait quatre câbles séparés et constituerait le plus long transmetteur sous-marin d’électricité au monde.

Le câble traverserait les eaux internationales et plongerait dans les eaux territoriales de pays européens comme le Portugal, l’Espagne et la France à quatre reprises.

Une fois achevé, le projet fournira chaque année 26 TWh d’électricité ferme et flexible au Royaume-Uni. « Le projet devrait générer 7,5% de la demande d’électricité du Royaume-Uni », a déclaré à pv magazine le PDG de Xlinks Simon Morrish.

Dans l’ensemble, Xlinks prévoit d’investir environ 18 milliards de livres sterling dans le projet.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.