Le Maroc a présenté quatre candidats au Commissariat à l’éducation, la science, la technologie et l’innovation de l’Union africaine, a rapporté le site elaphmorocco.com qui cite une source diplomatique à Addis-Abeba.

La même source a indiqué que parmi les quatre candidats figure l’ancien ministre du Tourisme et parlementaire du Parti de l’Isdtiqlal, Lahcen Haddad, qui est titulaire d’un doctorat de l’Université américaine de l’Indiana, et a été professeur aux universités Al Akhaouine et Mohammed V, ainsi que dans des universités américaines et françaises.

Quant aux trois autres candidats marocains, il s’agit de Hammou Ouhali, ancien secrétaire d’État chargé de la solidarité et de l’action humanitaire, de Bouchta Moumni, président de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, et du professeur universitaire Ahmed Fahli.

Selon elaph morocco, l’ancien ministre Haddad aurait le plus de chance de remporter ce poste.

Pour sa part, Algérie a présenté deux candidats alors que la Mauritanie, la Tunisie et la Libye ont présenté un seul candidat chacun.

La même source a ajouté qu’il a été décidé que le Commissariat à l’éducation soit octroyé à la région de l’Afrique du Nord.

Le Maroc avait initialement proposé une seule candidature en la personne de l’ancienne secrétaire d’État chargée de l’enseignement scolaire, Latifa El Abida, avant de retirer sa candidature et de présenter, le 26 mars dernier, les quatre candidatures précitées.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.