Colère royale? Le patron du géant solaire MASEN, Mustapha Bakkoury a été interdit, lundi 29 Mars, de quitter le territoire national, suite à « une procédure judiciaire » en cours le concernant, a rapporté mardi le site d’information semi-officiel Le360.ma.

L’ex secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a été « empêché » de quitter l’aéroport de Casablanca au moment où il s’apprêtait à prendre un vol pour Dubaï où il devait participer à des préparatifs de l’Exposition universelle 2021″, précise la même source.

Cette interdiction inattendue, « intervient dans le cadre d’une enquête qui concernerait la gestion de MASEN », l’Agence marocaine de l’énergie solaire, créé en 2009, et dont il est le président du directoire.

L’enquête porterait sur « la gestion » de MASEN et de son évolution en « dents de scie », selon des sources bien informées.

Pour rappel, le 22 octobre 2020, le roi Mohammed VI avait présidé une séance de travail dédiée au suivi des chantiers des énergies renouvelables au Maroc.

« Au cours de cette séance, le souverain a relevé un certain nombre de retards pris dans l’exécution de ce vaste projet et a attiré l’attention sur la nécessité de faire aboutir ce chantier stratégique dans les délais impartis et suivant les meilleures conditions, en agissant avec toute la rigueur requise », annonçait un communiqué du Cabinet royal, diffusé à cette occasion.

« Le PDG n’a pas été vu dans les bureaux de Masen depuis plusieurs semaines », indique une source que Le360 a interrogée.

Des bruits couraient qu’il s’est enfermé chez lui depuis le mois de novembre et ne sortait que rarement pour assister aux activités urgentes liées au Conseil de la région Casablanca-Settat dont il est président.

Bakkoury n’a pas été immédiatement joignable au téléphone pour commentaire.

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.