Les voyages virtuels en ligne sont devenus la norme pour les membres de Friendship Force of Lincoln (FFL) pendant la pandémie de Covid-19. Le mois dernier, le voyage au Maroc de l’une des membres de Lincoln a été partagé par le biais de Zoom.

Maxine Moul, a présenté son expérience vécue au Maroc en 2018, un pays depuis longtemps sur sa liste de voyages et un choix qui s’est avéré être bon, selon le site du FFL le « Lincoln Journal Star ».

La situation géographique du royaume a déterminé son histoire: toutes les grandes puissances européennes (y compris les Romains) ont ressenti la nécessité de contrôler l’entrée de la Méditerranée à un moment ou à un autre, rappelle la même source, soulignant que chacune de ces puissances y a laissé sa marque.

Après des siècles de domination arabe et berbère épisodique, le Maroc est devenu un protectorat français au début des années 1900 avant d’obtenir son indépendance en 1956.

Comme l’une des caractéristiques de Friendship Force est la possibilité d’être accueilli chez les habitants locaux, le voyage au Maroc n’a pas déçu, souligne le journalstar.com, indiquant que des familles d’accueil étaient proposées à Rabat et à Azrou.

Les hôtes ont ainsi organisé des visites guidées des médinas et même un mariage marocain en plus d’un séjour dans un village berbère où les voyageurs de Friendship Force ont pu préparer un tajine traditionnel, et même chercher l’eau au puits du village avec un âne comme moyen de transport.´

Le « Friendship Force of Lincoln » est l’un des 364 clubs affiliés à « Friendship Force International », une organisation à but non lucratif présente dans 61 pays et dédiée à la promotion de « la bonne volonté mondiale à travers des amitiés personnelles ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.