La société minière britannique Altus Strategies a obtenu les licences d’exploration pour trois nouveaux projets miniers de cuivre et d’argent au Maroc dans la région ouest de l’Anti-Atlas.

Considérés comme très prometteurs pour leurs taux élevés en minéralisation de cuivre et d’argent dans leurs sédiments, les trois projets d’Izougza, d’Azraz et de Tata totalisent une superficie de 252 km².

Selon le site spécialisé Mining Technology, les licences d’exploration des trois projets ont été attribuées à la filiale d’Altus Strategies, Aterian Resources.

Le PDG d’Altus, Steven Poulton, a indiqué que « les projets totalisent 252 km² et ciblent une minéralisation sédimentaire de cuivre-argent, dans la ceinture de l’Anti-Atlas occidental du Maroc », ajoutant qu’Altus a « également postulé pour d’autres projets à travers le Maroc et attend les résultats de ces soumissions ».

Le projet Izougza de 24 km² est situé à environ 20 km au sud-est de la mine d’argent Zgounder exploitée par Aya Gold & Silver.

Quant aux projets Azrar de 85 km² et Tata de 143 km², ils sont situés respectivement à environ 43 km et 50 km à l’est et au sud-est de la mine de cuivre de Tizert, qui est exploitée par le groupe Managem.

« Avec l’octroi de ces projets, nous avons environ doublé notre parc à 511 km² et porté notre portefeuille à sept projets de métaux communs et précieux au Maroc », a souligné Poulton.

Selon le site Mining Technology, la société a identifié un certain nombre de cibles prioritaires à l’aide de programmes de télédétection et prévoit de commencer ses travaux d’exploration axés sur ces cibles prioritaires dans un proche avenir.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.