Certes la vaccination contre le Covid-19 n’est pas obligatoire mais elle n’en est pas moins un acte de civisme envers son pays et ses concitoyens, un acte, cependant, que ne semble pas avoir mesuré l’ancien secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelillah Benkirane.

Selon de nombreux internautes, qui ont profité de la publication sur les médias sociaux du numéro de sa carte d’identité nationale (CIN) dans son engagement de se retirer du PJD au cas le projet de loi sur l’usage légale du cannabis vient à être adopté, ont découvert, après l’avoir adressé par SMS au 1717 que l’ex-chef de l’exécutif ne se serait pas rendu, le 23 février au centre de vaccination « Dar Chabab des Orangers » à Rabat pour y recevoir sa première dose.

Réagissant à l’erreur commise par Benkirane, le blogueur Raghib Amine, cité par Hespress, a écrit sur sa page Facebook: « loin de la politique, AbdeliIlah Benkirane a commis une grave erreur en publiant le numéro de sa CIN dans un message sur page ».

« Benkirane ne savait pas que cette information (numéro de la CIN) peut être utilisée par certaines personnes pour accéder à des informations personnelles qu’ il ne voudrait pas partager avec les gens », a ajouté le blogueur et de lui conseiller: « ne partagez jamais vos données personnelles, car elles peuvent vous entraîner beaucoup d’ennuis ».

In fine, la question qui se pose: pourquoi Benkirane aurait refusé de se faire vacciner ? Est-il parmi les adeptes de la « conspiracy theory » au point de douter dans les composants des vaccins ou plutôt sa propre « theory » du « haram vs halal » qui lui interdit le vaccin chinois contre la pandémie ?

No comment !


Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.