Esclavage à Lusaka? « A trolley man » (L’homme au chariot), telle est le scandale dévoilé par une vidéo montrant un patron chinois juché sur un chariot tiré par un jeune africain. L’incident a provoqué la colère de la population et des autorités en Zambie, selon The Times de Londres.

Présente dans le pays depuis des décennies, une forte communauté chinoise est de plus en plus critiquée par les 15 millions de Zambiens à cause de son comportement « condescendant » et ses pratiques commerciales « peu orthodoxes ».

“Descends ! Descends du chariot !” La scène, partagée sur Twitter, provoqué, depuis plusieurs jours, la fureur des Zambiens, selon la même source.

Dans cette scène insolite qui rappelle des temps révolus, un homme d’origine chinoise baisse le rideau métallique d’un magasin avant de grimper sur un chariot à roulettes tiré par « un serviteur » africain.

Quelques mètres plus loin, le duo est interpellé par un groupe de jeunes Zambiens qui exigent du “passager” chinois de descendre immédiatement de la plateforme.

“Tu ne peux pas marcher ? ” interrogent-ils le chinois en l’encerclant et en bloquant son chemin. Acculé, le chinois finit par obtempérer.

Les jeunes protestataires s’adressent ensuite à leur concitoyen: « Tu ne fais pas ça… tu as des droits », expliquent-ils au jeune Zambien, John Zulu.

Selon la même source, cet incident a fait tache d’huile et les autorités Zambiennes ont obligé le chinois de fermer son magasin. Il risque « l’expulsion » du pays pour son comportement « esclavagiste » qui rappelle l’époque coloniale du XIXème siècle.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.