La Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé de tenir son Assemblée générale élective le 12 mars prochain au Maroc alors qu’en raison de la pandémie de Covid-19 il a été difficile de déterminer le lieu du match devant opposer le Wydad de Casablanca au club sud-africain Kaizer Chiefs pour le compte de la ligue des champions, un problème qui pourrait surgir aussi pour la participation sud africaine à l’AG susmentionnée.

Selon des sources concordantes, les difficultés éventuelles de la délégation d’Afrique du Sud à obtenir les visas imposés par le Maroc afin de participer à cette AG pourraient alimenter une nouvelle fois la controverse, sachant que le sudafricain Patrice Motsepe est candidat à la présidence de la CAF.

La Confédération africaine de football a également entamé la réception des demandes d’accréditation des journalistes souhaitant couvrir l’Assemblée générale, soulignant, toutefois, qu’il y aura des restrictions à la présence des médias en raison des mesures sanitaires en vigueur, a rapporté Hespress.

Il est à noter que la Fédération internationale de football FIFA a approuvé 4 candidatures à la présidence de la CAF, à savoir, celles du Sénégalais Augustin Senghor, de l’Ivoirien Jacques Anouma, du Mauritanien Ahmed Yahya et du Sudafricain Patrice Motsepe, en plus de celle du président actuel, le Malgache Ahmed Ahmed, qui attend l’approbation par la FIFA de sa candidature à un second mandat.

Il est également prévu lors de cette assemblée générale d’élire celui qui siègera au Conseil de la FIFA, siège auquel sont candidats Faouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football, l’Égyptien Hani Abou Rida et l’Equato-guinéen Gustavo Ndong.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.