L’agence spatiale américaine « NASA » a partagé sur Instagram une photo fantastique des magnifiques montagnes de l’Anti-Atlas qui « se sont formées à la suite de la collision des plaques tectoniques africaine et eurasienne il y a environ 80 millions d’années ».

Pour mettre en valeur les différentes couches de roches et de sédiments et présenter un aspect bariolé, la photo a été prise en lumière infrarouge. Les couches sont constituées de calcaire, de grès, d’argile et de gypse.

« Faisons un voyage coloré à environ 708 km au-dessus de la surface de la Terre via un satellite en orbite, voulez-vous? Dans cette image fantastique du sud-ouest du Maroc, nous voyons les magnifiques montagnes de l’Anti-Atlas qui se sont formées à la suite de la collision des plaques tectoniques africaine et eurasienne il y a environ 80 millions d’années.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by NASA (@nasa)

C’était une collision massive qui a fini par détruire complètement l’océan Téthys », a écrit la NASA sur son post Instagram accompagnant la photo de l’Anti-Atlas.

Selon la NASA, la photo a été prise le 5 novembre 2007 par le satellite Terra qui fut le premier satellite à former le système d’observation de la Terre (EOS) lors de son lancement en 1999.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne sais pas si nos deux satellites sont équipés de ces analyseurs à infrarouge semblables à Aster et qui pourraient aider à établir, avec précision et à moindre coût, la carte géologique des couches superficielles visibles de notre pays et pourquoi pas des autres pays clients.

    Si ce n’est pas déjà fait, vivement le troisième satellite qui nous enverra des photos pour les besoins de la recherche géologique et minière ainsi que pour le plaisir des sens ; InchaAllah.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.