La consommation des boissons alcoolisées importées de l’étranger a baissé de plus de 20% au cours de l’année écoulée au Maroc, en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19.

Les importations des bières, vins et de boissons alcoolisées fortes ont diminué d’environ 124 millions de dirhams au cours des onze premiers mois de l’année dernière, par rapport à la même période en 2019.

Les sociétés marocaines opérant dans le domaine de la commercialisation des boissons alcoolisées ont importé près de 548 millions de dirhams de bières, vins et autres types d’alcool au cours de la période allant de janvier à fin novembre 2020, contre 672 millions de dirhams pendant la même période l’année précédente, selon des chiffres officiels.

La fermeture des bars, des restaurants et des hôtels durant la période en raison des mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19 a contribué à réduire le niveau de consommation des Marocains de ces boissons avant une reprise progressive depuis début septembre.

Selon les professionnels, les vins et les bières dominent le marché des boissons alcoolisées au Maroc en raison de leurs prix relativement bas.

Les grandes surfaces contribuent fortement à la commercialisation des boissons alcoolisées avec une part de marché s’élevant à 40%.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.