Les autorités espagnoles ont décidé de prolonger jusqu’au 28 février la fermeture des frontières terrestres des villes occupées de Melilia et Sebta.

Selon Hespress, cette décision fait suite à une recommandation européenne datée du 30 juin laquelle a été, à chaque fois, prorogée alors que Maroc avait décidé, unilatéralement, de fermer ses frontières depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en mars dernier.

Au cours des quinze premiers jours de la fermeture de la frontière, l’Espagne avait ouvert un passage pour que ses ressortissants et les résidents en Espagne puissent entrer à Melilia ou Sebta.

Le Maroc a accepté d’ouvrir les frontières deux fois, en mai et septembre derniers, pour permettre le passage à un millier de Marocains qui étaient bloqués à Sebta et à Melilia et qui ont été placés, par la suite, en quarantaine et subi des tests PCR avant de pouvoir rejoindre leurs familles.

Article19.ma