Du sang neuf au BCIJ. Fin de mandat d’Abdelhak Khiame à la direction du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Il vient d’y être remplacé par Habboub Cherkaoui, jusqu’ici le numéro 2 du même bureau, relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), a rapporté lundi le site semi-officiel Le360.ma.

Officiellement, c’est un silence radio et le chargé de communication du BCIJ n’était pas joignable au téléphone, ce lundi matin.

Khiame occupait ce poste sensible depuis la création du BCIJ en 2015. Il a été remplacé par Habboub Cherkaoui, un spécialiste de la lutte antiterroriste, souligne Le360.

Âgé de 62 ans, Khiame, également ancien patron de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), devait partir à la retraite le 25 décembre prochain, précise la même source.

+ Cherkaoui, l’homme au dossier vert qui chuchotait à l’oreille de Khiame est un ancien de la BNPJ +

Cherkaoui, le nouveau patron du BCIJ, connaît bien les rouages du bureau qu’il est appelé à diriger. Lui-même ancien de la BNPJ, il a rejoint le BCIJ dès sa création, et en a été le numéro 2 jusqu’à sa récente nomination.

Par ailleurs, Le360.ma croit savoir que Khiame continuerait « à mettre son expérience » au service de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. « Il a été nommé, en effet, chargé de mission au cabinet de Abdellatif Hammouchi, à la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) », ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.