Inédit. La route côtière reliant les villes de Rabat et Salé a été endommagée vendredi par les pierres drainées par les eaux de l’océan Atlantique.

Les vagues de l’océan Atlantique étaient violentes, car elles dépassaient souvent 6 mètres de hauteur, selon des témoins oculaires.

Les quartiers de L’Oéan à Rabat et Sidi Moussa ont gravement souffert de l’impact du « mini-tsunami », selon le site arabophone Akhbarona.com.

Et afin d’éviter tout incident, les services de sécurité ont modifié la trajectoire de la circulation des voitures pour éviter la traversée de la bande côtière.

Plus de peur que de mal.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.