Intrigue. Le fils du célebre cheikh salafiste Mohamed Maghraoui, qui a été arrêté récemment à Marrakech pour possession et consommation de drogues, comparaîtra jeudi prochain devant le juge d’instruction près le tribunal de première instance de la ville ocre.

Selon le site alyaoum24.com, le personnage S. M. (32 ans), qui serait professeur des études islamiques en Arabie saoudite, a été arrêté en possession de 3 doses de cocaïne après avoir été intercepté par la police.

La même source a rapporté que les éléments de la police avaient arrêté, dans le cadre de l’opération dite « Mains Propres » à Marrakech, deux individus venus de Tanger, soupçonnées d’alimenter en drogues dures (cocaïne) des clients de restaurants et de bars de la Ville.

+ Le dit-Professeur est un trafiquant de drogue +

Suite à une expertise technique des téléphones des deux prévenus, les enquêteurs ont découvert une liste de numéros et de noms de clients présumés, dont celui d’une personne dite « Le Professeur » qui, selon les deux personnes arrêtées, se présentait comme étant un juge dans un tribunal de Marrakech.

Pour faire tomber ce dernier, les policiers ont demandé à l’un des deux fournisseurs d’appeler « Le Professeur » et de lui donner rendez-vous près du centre commercial sur la route de Casablanca.

Une fois les doses de cocaïne remises au fils du salafiste, vendredi vers 2 heures du matin, la police l’a arrêté en flagrant délit, selon la même source.

Au siège de la préfecture de police, le mis en cause a été identifié comme étant le fils du célèbre cheikh salafiste Maghraoui (proche des Saoudiens), qui dirige l’association « Prédication pour le Coran et la Sunna ».

Il a fait savoir aux policiers qu’il était titulaire d’un diplôme universitaire supérieur des études islamiques de Médine et qu’il enseigne dans une université d’Arabie saoudite.

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.