Rigueur. Les contrôles se sont renforcés au cours des derniers jours à l’entrée des gares de trains dans le cadre de l’application de la mesure d’interdiction des déplacements de et vers huit villes sauf pour les voyageurs munis d’une autorisation exceptionnelle.

Le renforcement de ces contrôles surtout dans les gares de Rabat et de Casablanca, les voyageurs désirant se rendre à l’une des villes concernées par l’interdiction sont invités à présenter une autorisation signée par un représentant des autorités locales du lieu de leurs résidences avant d’accéder à la gare, a rapporté le site arabophone Hespress.com.

A la gare d’Ain Sebaa de Casablanca, l’un des voyageurs a indiqué que « c’est devenu compliqué (de prendre le train), car il faut avoir une attestation de l’employeur confirmant l’obligation pour l’employé de rejoindre son lieu de travail à l’extérieur de Casablanca et obtenir, par la suite, l’autorisation du Pacha pour pouvoir enfin acheter le ticket de train », estimant qu’il aurait fallu permettre les déplacements sur « simple présentation d’une attestation de l’employeur ».

Pour rappel, à la suite de la recrudescence des cas de covid-19, une décision conjointe du ministère de l’intérieur et de la Santé a interdit tout déplacement vers ou à partir des villes de Casablanca, Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Marrakech, Settat et Berrechid.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.