Incroyable mais vrai. Au moment où le Maroc vient de commémorer les événements sanglants du 16 mai 2003 perpétrés par des apprentis sorciers de l’islamisme radical à Casablanca, à une heure de vol d’oiseau, la ville de Témara affiche sans pudeur, sur les plaques de ses rues, des noms bizarres de prédicateurs Wahhabites et Salafistes Égyptiens étrangers à l’histoire et la culture du peuple marocain.

Ce dimanche 17 mai, sur les réseaux sociaux on se partage des photos de Cheikhs takfiristes tels que Ahmed Addahlous (Arabie Saoudite) et Ahmed Annaqib (Egypte) que le Conseil de la ville de Témara, sous la houlette des barbus du PJD, a décidé « d’honorer » les rues de certains quartiers populaires de la ville.

En parlant de barbus, ces prédicateurs du Machreq affichent de manière ostentatoire des barbes volumineuses « symbole », disent-ils de « piété » et de « virilité ».

« Est-ce que le Maroc et son histoire millénaire manquent-ils de noms de prestigieuses personnalités ? Cette décision scandaleuse pose la question de l’allégeance véritable de ces barbus du PJD… », s’indigne un internaute.

Et d’ajouter : « En fait, qu’est-ce qu’on pense au ministère de l’Intérieur, un département de tutelle qui doit veiller au grain à ce sujet? »

Il y a quelques mois de cela, l’intellectuel Amazigh et militant des Droits de l’homme, Ahmed Assid – – qui habite à Témara d’ailleurs – – , avait attiré l’attention à cet « abus de pouvoir » du parti du chef de gouvernement, Saâd Eddine El Otmani, mais sans résultat…

Est-ce qu’El Otmani et ses frérots veulent-ils transformer Témara en « Témaristan » ?, se demanda-t-il?

A bon entendeur salut!

Scandale – In fine, le Conseil de Témara retire les plaques des rues baptisées des noms de Salafistes radicaux du Machreq

Article19.ma

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.