Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi:

Le Matin :

• Le Haut tribunal Rabbinique au Maroc appelle au respect des mesures préventives contre le coronavirus. Le Haut tribunal Rabbinique du Royaume du Maroc a appelé la communauté juive mondiale à respecter les règles et les mesures préventives prises par chacun des pays dans lesquels elle se trouve en vue d’endiguer la propagation du coronavirus. « Faire preuve de sagesse en se soumettant aux décisions nationales prises face à cette pandémie mondiale est nécessaire et fondamental pour contenir la propagation du virus », souligne le Rabbin Yoshiyahu Yosef Pinto, président du haut tribunal Rabbinique, dans un communiqué. Le Rabbin Yoshiyahu Yosef Pinto juge indispensable de ne pas céder à la psychose, de faire preuve de civisme et de rester vigilant durant ces périodes de distanciation sociale et de confinement, estimant important de rester bienveillant envers autrui tout en respectant les règles du confinement, pour notre sécurité à tous. Il a également loué les Hautes Instructions Royales qui permettront de “mener à bien cette crise sanitaire sans précédent et de préserver le peuple marocain si cher”.

• Laâyoune :La préfecture de police se mobilise pour la collecte de sang. Les agents de la préfecture de police de Laâyoune ont participé en grand nombre à une opération de collecte de sang lancée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).sous le signe: «Restez chez vous, nous allons faire don de notre sang pourVous». Cette opération est une contribution de la DGSN aux efforts visant à pallier le manque qu’ enregistrent les centres de transfusion sanguine en cette matière vitale durant cette conjoncture marquée par la lutte contre le coronavirus.

L’Economiste :

• Textile-habillement: Bouffée d’oxygène pour les exportateurs. C’est une petite éclaircie, mais une éclaircie quand même pour les sous traitants de textile-habillement. Les entrepôts en France, deuxième marché extérieur du secteur, ont rouvert lundi 30 mars. Ce qui permettra aux marchandises entreposées chez les transporteurs au Maroc d’être expédiées. Il s’agit de commandes confirmées en janvier dernier dont la livraison était prévue en mars. En revanche, celles qui devaient être livrées en avril ne pourront pas être honorées dans les délais faute d’intrants. Les industriels placent leurs espoirs sur la saison automne-hiver dont les li livraisons ont été décalées à fin juillet au lieu de mai, habituellement. Par contre, les annulations des commandes pour la collection printemps-été 2020 pleuvent, les magasins étant fermés en France. • Parlement: dispositif exceptionnel pour la session du printemps. Le travail parlementaire doit continuer et c’est ce que vient de décider Habib El Malki. Le président de la Chambre des représentants a réuni en début de semaine, par vidéo-conférence, les membres du bureau de la Chambre pour officiellement trancher sur le sort de la session du printemps. Finalement, elle sera maintenue et convoquée le 10 de ce mois. L’ouverture se déroulera de la manière suivante: au perchoir, le président de la Chambre et un seul secrétaire de séance. Dans l’hémicycle, la présence se limitera au chef de groupe et 1 ou 2 autres membres. Il faudra compter entre 25 et 30 députés au lieu de 395, souligne une source proche du dossier. En outre, le règlement intérieur de la Chambre permet d’introduire une procédure de suspension de certains de ses articles comme notamment celui relatif à la lutte contre l’absentéisme.

Aujourd’hui le Maroc : • OCP : Une résilience confirmée en 2019 . Malgré la tendance baissière du marché, le Groupe OCP affiche une résilience en 2019. De bons résultats annuels et une rentabilité supérieure à la moyenne ont été enregistrés durant cet exercice et ce, en dépit d’une conjoncture moins favorable. Une solidité atteinte grâce à la flexibilité industrielle du groupe et son leadership en matière de capacités de production et sa maîtrise des coûts. Le Groupe annonce, ainsi, avoir réalisé une marge d’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) de 28%, soit à un niveau largement supérieur à la moyenne du secteur située autour de 20%.

Al Bayane :

• Consulat du Maroc à Milan : « des mesures urgentes » au profit des MRE. Le Consulat général du Maroc à Milan a affirmé que, depuis le début de l’état d’urgence sanitaire dans la région de Lombardie, dans le contexte de la crise actuelle et des circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie du coronavirus, « des mesures urgentes » ont été prises au profit des membres de la communauté marocaine résidant dans cette région. Le consulat précise dans un communiqué que ces mesures concernent, en particulier, la création d’une cellule de crise qui a mis à disposition un numéro de téléphone spécial (0039320944511) pour répondre aux questions et aux sollicitations des membres de la communauté marocaine et un autre numéro de téléphone (00393801993477) pour signaler les décès survenus dans la région et prendre les mesures nécessaires à cet effet.

• Approvisionnement “normal” du marché et prix “stables”. La commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité, réunie lundi à Rabat, a assuré que l’approvisionnement du marché national en différents produits de large consommation a été normal et les prix ont enregistré une stabilité durant la semaine dernière. « Sur la base des données fournies par les services des départements ministériels concernés, l’approvisionnement du marché en différents produits de large consommation se fait de façon normale. Concernant les prix des produits les plus consommés et à l’exception de ceux des légumineuses, leurs niveaux ont enregistré une stabilité durant la semaine dernière comparativement avec ceux de la semaine qui l’a précédée », indique, dans un communiqué, le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration. Certaines légumes ont même connu une baisse des prix variant entre 3 et 8%, ajoute la même source.

L’Opinion :

• Les finances extérieures du Maroc sous pression selon Fitch. Le Maroc a commencé par ressentir les effets de la crise planétaire du coronavirus sur des secteurs aussi vitaux que le tourisme, l’événementiel, le transport ou l’industrie, avant que la vague virale ne submerge l’ensemble du tissu économique national. Mais ce n’est pas fini, puisqu’une deuxième vague se profile. Elle concerne les finances extérieures du Royaume. «En raison du choc mondial de la pandémie COVID-19, les risques de dégradation du déficit des comptes courants et des finances extérieures du Maroc ont augmenté de manière significative», prévient en effet Fitch Rating dans une note concernant les conséquences du coronavirus sur l’économie marocaine, spécialement sur ses finances extérieures.

• Rabat: Le Tramway réduit sa fréquence de passage. Le Tramway de Rabat-Salé va réduire dès mardi sa fréquence de passage durant la période d’urgence sanitaire, tout en maintenant l’amplitude de ses horaires, a annoncé lundi la société de Tramway. « Dans la droite ligne des recommandations du Comité national pilotage et suivant les directives des autorités, la fréquence de passage des rames du tramway sera de nouveau réduite et ce, à partir du mardi 31 mars 2020 », souligne la société dans un communiqué. L’amplitude des horaires, quant à elle, sera maintenue de 6H00 à 20H00 du lundi au samedi et de 6H00 à 18H00 le dimanche. La société du Tramway de Rabat-Salé (STRS) a dans ce sens rappelé que ces mesures ont pour objectif de préserver la santé de tous ses clients.

Libération :

• Attijariwafa bank apporte son soutien aux entreprises touchées par le Covid-19 . Attijariwafa bank (AWB) a exprimé lundi son grand soutien à tous les secteurs d’activité et les opérateurs économiques touchés par l’impact de la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Afin de surmonter cette situation difficile, le groupe mobilise son réseau d’agences, ses filiales et ses entités centrales pour être aux côtés des entreprises qui enregistrent des difficultés ou un ralentissement d’activité dus à cette crise, indique AWB dans un communiqué, ajoutant que toute entreprise cliente se trouvant dans cette situation peut contacter son agence Attijariwafa bank pour étudier, selon son besoin particulier, les solutions qui conviennent.Ces solutions portent sur un report des échéances des crédits bancaires et leasing jusqu’au 30 juin 2020, la mise en place de nouvelles lignes spécifiques de crédit pour les besoins non couverts par Damane Oxygène ainsi que la mise en place d’un découvert de trésorerie exceptionnel pour faire face aux charges qui ne peuvent être ni suspendues, ni reportées.

• Lancement d’un appel à projets au profit des TPME. Dans le cadre des efforts nationaux déployés pour la lutte contre la propagation du Coronavirus, le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique lance un programme de soutien au profit des TPME investissant dans la fabrication de produits et équipements utilisés contre cette pandémie. A travers l’Agence nationale pour la promotion des petites et moyennes entreprises (Maroc PME), les TPME peuvent, désormais, souscrire à un appel à projets « Imtiaz-Technologies » visant à contribuer à hauteur de 30% du montant global de l’investissement, plafonné à 10 MDH pour les PME et à 1,5 MDH pour les TPE, indique un communiqué du ministère. Les projets visés par cet appel à projets concernent notamment la fabrication de produits d’hygiène comme les gels aseptisants, d’équipements de protection individuelle (masques, bavettes médicales, casaques stériles…), de solutions de décontamination pour surface et de matériel médical (stérilisation, 1ers secours,..).

Al Massae : • Confinement obligatoire : 12 MMDH pour soutenir les populations impactées. Le Fonds spécial dédié à la gestion du Coronavirus viendrait en aide à environ 4 millions de familles ayant subies les répercussions des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Selon les premières estimations, le comité de veille économique mobiliserait 12 milliards de dirhams (MMDH) pour soutenir les populations vulnérables après l’entrée en vigueur du confinement obligatoire. A noter que l’aide de subsistance est destinée exclusivement aux travailleurs de l’informel qui ont fait l’objet d’un arrêt temporaire de travail.

• BAM : Hausse des réserves internationales nettes à 241,8 MMDH. Au 20 mars 2020, l’encours des réserves internationales nettes s’est établi à 241,8 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 0,1% d’une semaine à l’autre et de 6,4% en glissement annuel, indique Bank Al-Maghrib (BAM). La banque centrale a injecté un montant de 95,1 milliards de dirhams sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, précise BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires,. Tenant compte d’un montant de 2,3 milliards accordé dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et d’un montant de 4,1 milliards servi sous forme de swap de change, le volume total des interventions est ressorti à 101,5 milliards de dirhams (MMDH).

Al Ahdath Al Maghribia :

• Indemnité forfaitaire de mars: Le 3 avril, dernier délai pour les déclarations. « Dans le but de servir l’indemnité, prévue par le Comité de veille économique et financée par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), fixée à 1.000 dirhams au titre du mois de mars et ce, avant le 6 avril 2020, la CNSS porte à la connaissance des employeurs affiliés au régime que les déclarations des travailleurs en arrêt temporaire, sur le portail covid19.cnss.ma, prendront fin le vendredi 3 avril 2020 à 23H59 », indique la caisse dans un communiqué. Passé cette date, aucune déclaration d’arrêt de travail au titre du mois de mars 2020 ne serait possible, prévient la même source.

• Covid-19: le ministère du Transport délimite à deux le nombre de passagers pour les véhicules de transport de marchandises. Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a délimité à deux le nombre de passagers pour les véhicules de transport de marchandises, dans le cadre des mesures prises pour limiter la propagation du Coronavirus (Covid-19). « Il a été décidé, à partir du lundi 30 mars 2020 à 20 heures, que le nombre de passagers autorisés pour les véhicules de transport de marchandises est de deux personnes seulement à savoir le conducteur du véhicule et un accompagnant et ce, afin de préserver la sécurité des conducteurs professionnels et leurs accompagnants », a souligné le ministère dans un communiqué.

Al Alam :

• Ouverture de la 2ème session législative le 10 avril prochain. Le bureau de la Chambre des représentants a tenu une réunion consacrée à la gestion du travail de l’institution parlementaire et à l’organisation de ses travaux dans les domaines de la législation, du contrôle et de la communication avec l’opinion publique. Ainsi, et conformément aux dispositions de l’article 65 de la Constitution, l’ouverture de la deuxième session législative aura lieu le vendredi 10 avril 2020, indique le bureau de la Chambre des représentants dans un communiqué. Concernant la relation de la Chambre des représentants avec le gouvernement, le bureau a décidé d’adresser au chef de l’Exécutif une lettre relative à la pratique de son activité de contrôle et aux moyens de l’adapter à la situation d’urgence sanitaire en vigueur. La Chambre a, par ailleurs, élaboré un programme provisoire pour plusieurs secteurs durant les mois d’avril et de mai.

• Covid-19: le Maroc au stade 2. Le Maroc est actuellement dans la deuxième phase de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, a indiqué Mohamed El Youbi, directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé. Ce stade est marqué par l’apparition de nombreux foyers de l’épidémie dans des milieux propices à la multiplication des contaminations, notamment le milieu familial ou encore dans les lieux de travail, a-t-il dit dans un entretien téléphonique. El Youbi n’a pas manqué de préciser que les résultats des tests du Covid-19 sont diffusés tout en respectant un délai de 24 heures entre deux analyses successives réalisées pour chaque cas suspect.

Akhbar Al Yaoum :

• Covid-19 : report des échéances de crédits sur demande du client. Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) a annoncé l’opérationnalisation dès lundi dernier des mesures prises par les banques dans le cadre du Comité de Veille Économique (CVE) pour le soutien et l’appui aux ménages et aux entreprises directement touchés par les conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Ces mesures consistent en un report, sur demande, des échéances des crédits amortissables et de leasing jusqu’au 30 juin 2020 sans frais ni pénalités de retard pour les ménages et les entreprises directement impactés par le Covid-19 et la mise en place de lignes de crédit additionnelles de fonctionnement pour les entreprises impactées par ce virus, indique le GPBM dans un communiqué.

Al ittihad Al Ichtiraki:

• Gel de l’avancement: El Otmani rassure les syndicats . Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a réitéré la détermination du gouvernement à prendre toutes les mesures à même de protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus et d’assurer tous les moyens nécessaires à l’amélioration des prestations sanitaires. Lors d’une rencontre avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives consacrée aux développements de la situation nationale relative au coronavirus, le chef du gouvernement a expliqué que le gel de l’avancement des fonctionnaires est, en effet, un report de l’effet financier de ces avancements en attendant de dépasser cette conjoncture, tout en préservant les droits acquis.

• Suspension des droits de douanes sur les céréales et les légumineuses. Dans une démarche visant à assurer la stabilité des prix sur le marché local, le gouvernement a décidé de suspendre à partir de ce mercredi 1er avril, les Droits de douane sur les haricots secs, les fèves, les lentilles, les pois chiches et le blé dur et de prolonger la suspension des droits d’importation sur le blé tendre jusqu’au 15 juin 2020 au lieu du 30 avril 2020. Dans ce sens, l’Office national Interprofessionnel des Céréales et des Légumineuses a appelé les importateurs locaux à participer aux appels d’offres relatifs à l’approvisionnement du marché national en céréales et légumineuses dans le cadre de la campagne 2020-2021. Ils sont ainsi invités à déposer leurs dossiers avant le 13 courant.

Bayane Al Yaoum:

• BAC: les documents encadrant les examens envoyés aux candidats. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a indiqué avoir envoyé à tous les candidats aux examens du baccalauréat sur leur adresse mail « codemassar@taalim.ma » tous les documents encadrant ces épreuves. Cette opération vise à renforcer la communication avec les candidats et encadrer leurs efforts de préparation pour passer les examens, tout en leur permettant de s’informer de tous les aspects juridiques et organisationnels, des nouveautés relatives aux épreuves du baccalauréat pour la session 2020 et celles liées à « l’enseignement et l’apprentissage à distance » dans le cadre des mesures préventives prises en vue de lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), indique un communiqué du ministère.

• Reconnaissance faciale: le moratoire prolongé. La Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à caractère Personnel (CNDP) a fait part de sa décision de prolonger le moratoire sur la reconnaissance faciale au 31 décembre 2020. Prise suite à la délibération de la CNDP, tenue le 26 mars courant, cette décision est assortie de la poursuite de l’expérimentation des technologies de biométrie et de reconnaissance faciale au cas par cas, indique la Commission dans un communiqué. La CNDP a également fait part de son engagement à étudier « de façon favorable et immédiate », toute solution pouvant contribuer à réduire, directement ou indirectement le risque sanitaire, en cette période d’état d’urgence.

Assahra Al Maghribiya :

• Des experts chinois partagent leur expérience avec leurs homologues marocains. L’équipe d’experts chinois chargée de la lutte contre la pandémie du covid-19 dans la province de Guizhou a tenu une visio-conférence avec des experts marocains au ministère de la Santé et dans un centre hospitalier de Casablanca afin d’échanger les expériences sur le suivi du covid-19 et la lutte contre cette pandémie. Selon des sources du journal, les experts marocains se sont interrogés sur le dépistage, le traitement et la protection du personnel soignant. Les experts chinois ont répondu aux questions des Marocains en exposant l’expérience de leur province en matière de mesures préventives, de technologie de dépistage et de traitement.

• La CGEM lance un portail dédié à la situation liée au coronavirus. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a annoncé, mardi, le lancement d’un site « www.coronavirus.cgem.ma » dédié à la situation liée à la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) au Maroc. Cette plateforme bilingue sera alimentée en temps réel en informations utiles portant notamment sur les mesures de soutien aux entreprises touchées par la crise, ainsi que leurs modalités de mise en œuvre, indique la CGEM dans un communiqué. A travers ce portail, la Confédération apporte également des réponses concrètes aux interrogations fréquentes des entreprises, formulées par les experts membres de ses commissions nationales et régionales.

Rissalat Al Oumma :• Lutte contre le coronavirus: les syndicats saluent les efforts des FAR. Lors d’une rencontre avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives consacrée aux développements de la situation nationale relative au coronavirus et aux mesures prises par l’exécutif pour faire face à cette pandémie et ses répercussions, le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a réitéré la détermination du gouvernement à prendre toutes les mesures à même de protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus et d’assurer tous les moyens nécessaires à l’amélioration des prestations sanitaires. Pour leur part, les responsables syndicaux ont hautement salué les efforts déployés par les Forces armées royales et les différentes autorités sécuritaires et les professionnels de santé qui affrontent d’une manière directe cette épidémie.• Les barrages à moitié pleins. Les dernières précipitations qu’ont connues certaines régions du Royaume ont dissipé les inquiétudes des agriculteurs qui craignaient une campagne agricole sèche et un recul inédit des ressources hydriques. En effet, au 31 mars, le taux de remplissage a atteint 47,6 % contre 60,6% durant la même période une année auparavant. La capacité de retenue a, pour sa part, atteint 15597.1 millions m³. En revanche, la région Beni-Mellal Khénifra a enregistré un recul inédit en ressources en eau. Mais les récentes précipitations n’ont pas manqué de rassurer non seulement les agriculteurs mais toute la population de la région.

Article19.ma