Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi:

Le Matin :

• El Hajeb: Les appelés au service militaire en phase de spécialisation. Après une formation commune de base, au centre de formation des appelés (CFA), relevant du premier Centre de recrutement et de formation interarmes (CRFI) d’El Hajeb, les appelés au service militaire sont actuellement en phase de spécialisation, qui s’étale sur six mois. Un total de 2.214 appelés, dont 227 filles, que compte ce centre de formation des appelés, ont opté pour la spécialité de leur choix. Diverses formations professionnelles leur ont été proposées, notamment moniteur de sport, informaticien, Agent de Prévention et de Surveillance (APS) et jardinier, pour les garçons, et coiffeuse, esthéticienne, auxiliaire sociale, couturière moderne, aide monitrice de sport et APS, pour les filles.

• Maroc-Côte d’Ivoire : Entretiens à Abidjan sur l’expertise des régulateurs-médias en matière de monitoring du pluralisme. Le renforcement de l’expertise des régulateurs-médias en matière de monitoring du pluralisme et de promotion des standards professionnels a été au centre d’entretiens qu’a eus la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach, et son homologue ivoirien René Bourgoin. Ces échanges interviennent à l’occasion d’une visite de travail qu’a effectuée la Présidente de la HACA à Abidjan, les 11 et 12 courant. Lors de leurs échanges, les deux régulateurs ont également abordé les questions de la consolidation de la réflexion et de l’action communes sur les grandes questions de la régulation des médias tels que la promotion des standards professionnels et l’efficience opérationnelle des régulateurs, les nouvelles attentes des sociétés africaines en matière de régulation des médias ou encore la lutte contre les discours de haine, de xénophobie et de stigmatisation dans les contenus médiatiques.

L’Opinion :

• La République du Liberia inaugure un consulat général à Dakhla. La République du Liberia a ouvert un consulat général à Dakhla. La cérémonie d’inauguration de ce consulat a été co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue libérien, Gbehzohngar Findley. Il s’agit de la 4ème représentation consulaire inaugurée à Dakhla en 2020, après le consulat général de Djibouti, ouvert le 28 février, le consulat général de Gambie, ouvert le 7 janvier, et le consulat général de la Guinée, qui a commencé à offrir ses services le 17 du même mois.

• Souk Larbaa du Gharb: Enquête judiciaire après diffusion d’informations fictives menaçant la sûreté des citoyens. La brigade locale de la police judiciaire relevant du commissariat régional de sûreté de Souk Larbaa du Gharb a ouvert, jeudi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet général compétent sur des actes criminels attribués à un marchand ambulant âgé de 32 ans, soupçonné de diffusion d’informations fictives pouvant compromettre la sûreté et la sécurité des citoyens. Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que, selon des informations préliminaires de l’enquête, le marchand ambulant arrêté avait utilisé un haut-parleur pour diffuser de fausses informations faisant état de la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus et incitant les citoyens à empêcher leurs enfants de se rendre dans les établissements scolaires par crainte de contamination à l’épidémie, et ce avant que l’intervention immédiate des éléments de la police n’aboutisse à son appréhension pendant sa diffusion de ces informations fausses et mensongères.

Al Bayane :

• Dakhla : rencontre de sensibilisation sur les mesures préventives contre le coronavirus. Une rencontre de sensibilisation a été tenue, jeudi au siège de la wilaya de Dakhla-Oued Eddahab, sur les mesures préventives contre la propagation du coronavirus (Covid-19). Cette rencontre, qui a réuni les différents services impliqués dans la gestion de ce dossier, s’assigne pour objectif d’examiner les mesures prises pour lutter contre cette épidémie et de sensibiliser sur les comportements d’hygiène et de propreté à adopter pour éviter les contaminations par ce virus. S’exprimant à cette occasion, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, a souligné que cette rencontre vise l’activation d’une série de mesures, en l’occurrence la gestion des groupements, la propreté et la vigilance au sein des établissements publics, l’approvisionnement du marché, le contrôle des prix et l’état des marchés.

• Espagne: l’ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de l’évolution de la propagation du coronavirus. L’ambassade du Maroc à Madrid a annoncé la mise en place d’une cellule de suivi et de communication au profit des Marocains résidant en Espagne, pour s’informer de leur situation à la suite de la propagation du nouveau coronavirus dans plusieurs régions du pays. Cette cellule a été créée en étroite coordination avec tous les consulats généraux du Royaume en Espagne, a indiqué un communiqué de l’ambassade, qui a tenu à appeler les membres de la communauté marocaine à appliquer strictement les recommandations et les consignes des autorités sanitaires espagnoles. L’ambassade a souligné avoir mis à la disposition des membres de la communauté marocaine des numéros de téléphone au niveau des différents consulats du Maroc en Espagne, pour leur permettre de contacter les services concernés en cas de besoin. Libération :

• Eugène Delacroix: L’exposition « Souvenirs d’un voyage au Maroc », du 08 avril au 01 juillet à Rabat. Le musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain (MMVI) accueillera, du 08 avril au 01 juillet, une exposition des tableaux du peintre français Eugène Delacroix, intitulée « Souvenirs d’un voyage au Maroc ». Organisée par la Fondation nationale des Musées du Maroc et le Musée national Eugène Delacroix – l’Etablissement public du Musée du Louvre, avec le soutien de l’Académie du Royaume, cette exposition présentera essentiellement des tableaux de l’artiste, dont les travaux et le parcours artistique ont été grandement impactés par son séjour en 1831 au Maroc. Le voyage de Delacroix au Maroc, d’une durée de cinq mois, est intervenu dans le cadre d’une mission diplomatique destinée au Sultan Moulay Abderrahmane, vers la fin de 1831, à la demande du Roi Louis-Philippe Ier, à une époque où l’usage voulait que des écrivains et des peintres accompagnent les missions diplomatiques pour documenter les faits.

• ONSSA: Traitement de plus de 650 hectares du cactus infestés par la cochenille. Quelque 652 hectares du cactus infestés par la cochenille ont été traités dans la région de Guelmim-Oued Noun, selon l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Le cactus infecté par ce ravageur, apparu pour la première fois dans la région de Guelmim-Oued Noun en juillet 2018, a été extrait de 76,75 hectares, précisent des données de la cellule régionale de l’ONSSA chargée de lutter contre cet insecte, rendues publiques lors de la session ordinaire du mois de mars du Conseil régional.Dans le cadre de la lutte contre ce fléau, l’ONSSA effectue un certain nombre de procédures et d’opérations en termes de traitement et d’extraction de cactus infestés, ainsi que la distribution d’équipements, d’outils et de pesticides aux organisations professionnelles.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• El Malki souligne l’importance du dialogue politique et parlementaire entre le Maroc et l’Algérie . Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné l’importance du dialogue politique et parlementaire entre le Maroc et l’Algérie et la nécessité de se tourner vers l’avenir. Lors d’entretiens avec l’ambassadeur de la République algérienne à Rabat, Abdelhamid Abdaoui, El Malki a souligné que la diplomatie parlementaire est à même d’ouvrir de nouveaux horizons de coopération et de rapprocher les points de vue entre les deux pays sur diverses questions d’intérêt commun, appelant, à cet égard, à intensifier l’échange de visites entre les deux groupes d’amitié et les responsables des institutions législatives au Maroc et en Algérie. Selon un communiqué de la Chambre des représentants, El Malki a indiqué que « ce qui unit les deux pays est plus grand que ce qui les divise », mettant en avant ce que les deux pays ont de commun en terme d’histoire, de mémoire, de langue, de religion, de culture, de géographie et d’autres. • Casablanca: Vers la création d’un espace dédié aux droits de l’Homme. Le conseil de la région de Casablanca-Settat a approuvé lors de sa session ordinaire du mois de mars le projet de création d’un espace dédié aux droits de l’Homme, d’un coût global de 20 millions de dirhams (MDH). Une convention de partenariat a été signée à cet effet entre le conseil de la région de Casablanca-Settat et le conseil régional des droits de l’Homme. En vertu de cette convention, cet espace dédié aux droits de l’Homme sera mis en place au sein de l’école Ibn Alamid à Ain Sbaâ. Dans ce cadre, le conseil de la région s’engage à consacrer une contribution financière de 14 MDH sur deux ans (2020/2021) alors que le Conseil régional des droits de l’Homme supportera les 6 MDH restants. Pour sa part, la wilaya de la région Casablanca-Settat s’engage à activer la procédure administrative en vue de la réalisation de ce projet dans les meilleurs délais.

Al Massae :

• Coronavirus: L’offre des produits transformés les plus consommés couvre largement les besoins des ménages. L’offre des produits transformés les plus consommés couvre largement les besoins des ménages, y compris celles du mois sacré de Ramadan où l’on enregistre une augmentation de la consommation, a assuré le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique qui effectue le suivi de l’état de l’approvisionnement du marché national en ces produits afin de palier à tous dysfonctionnements éventuels liés au Coronavirus. Les services du ministère effectuent des enquêtes quotidiennes au niveau du marché local, ainsi que des sondages auprès des producteurs et des importateurs des produits transformés les plus consommés (sucre, thé, lait, huile alimentaire, beurre etc) pour s’assurer de l’abondance de ces produits, indique la même source dans un communiqué, relevant qu’une forte demande a été constatée lors des derniers jours sur certains produits, ce qui a impacté leurs prix, particulièrement les produits d’hygiène comme les solutions hydro-alcooliques.

• Coronavirus: Les infirmiers et techniciens de santé du Maroc suspendent leurs grèves. En raison de la situation sanitaire du Royaume, le mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc a décidé de suspendre les grèves nationales jusqu’à neutralisation du virus (Covid-19) au Maroc.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Bourita: L’ouverture de dix consulats en deux mois dans les provinces du Sud témoigne du grand soutien dont jouit la cause nationale en Afrique. L’ouverture de dix consulats en deux mois dans les provinces du Sud du Royaume témoigne du grand soutien dont jouit la cause nationale en Afrique, a souligné, à Dakhla, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. « L’ouverture du dixième consulat est un objectif que le Maroc aspirait atteindre en l’espace d’une année, mais il a été concrétisé en seulement deux mois, ce qui reflète le grand soutien dont jouit la cause nationale, notamment en Afrique », a-t-il noté, lors d’un point de presse conjoint avec son homologue libérien, Gbehzohngar Findley, tenu à l’issue de l’inauguration de cette représentation diplomatique, la quatrième qui voit le jour à Dakhla après celles de Djibouti, de Gambie et de Guinée. « Les États sont disposés à exprimer leur soutien à la marocanité du Sahara par tous les moyens », s’est-il félicité Bourita, faisant remarquer que « l’ouverture de ces consulats en est une preuve probante ». • Présidence du Ministère public : Près de 400 plaintes en un mois. Les services relevant de la présidence du Ministère public ont enregistré quelque 400 plaintes par voie numérique, environ un mois après le lancement du service dédié à cet effet. Les plaintes présentées via ce service, lancé le 7 février, ont été traitées et ont fait l’objet des démarches juridiques adéquates et les plaignants ont été avisés par SMS, affirme le Ministère public, jeudi dans un communiqué. Parmi ces plaintes, certains ont été présentées par des Marocains résidant à l’étranger (France, Allemagne, Canada, États-Unis, Qatar…), précise la même source. Des efforts seront engagés dans le but d’optimiser les services et les rapprocher des citoyens, assure la présidence du Ministère public. Al Alam :

• Exportations: L’ASMEX appelle à des mesures urgentes. Afin de minimiser les risques de la sécheresse et du virus Corona sur les exportateurs marocains, l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) appelle le gouvernement à mettre des mesures appropriées et urgentes en faveur des entreprises exportatrices de nature à assurer la continuité de leur fonctionnement et sécuriser leurs emplois. Dans ce sens, elle propose de suspendre le paiement des impôts, des taxes et des charges sociales jusqu’à nouvel ordre et de rééchelonner les crédits bancaires octroyés aux investissements et/ ou à la mise à niveau au sein des entreprises exportatrices en différant provisoirement les paiements de crédit. L’ASMEX préconise également de revoir le taux directeur à la baisse d’un point pour les entreprises en difficulté de trésorerie et de renforcer les dispositifs d’assurance pour garantir les exportations de marchandises marocaines.

• SIAM: Lancement d’une plateforme virtuelle pour la commercialisation des produits des coopératives. L’association du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) a annoncé la mise en place d’une plateforme virtuelle destinée à la commercialisation des produits des coopératives, suite à l’annulation de la 15è édition du Salon qui était prévue du 14 au 19 avril 2020 à Meknès. Cette plateforme, qui sera activée tout au long de la période prévue pour la tenue du salon, permettra à ces coopératives de commercialiser leurs produits via internet, comme cela a été le cas lors de toutes les éditions du salon, indique un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts. A cet effet, les services concernés seront mobilisées afin d’accompagner ces coopératives aux niveaux de la logistique, la livraison des produits du terroir et de la communication concernant cette opération, ce qui bénéficierait aux coopératives qui devaient participer au Salon.

Article19.ma