Il était temps de mettre fin à la confusion régnante. Après de nombreuses interrogations suscitées par la suppression du ministère de la Communication à l’occasion du dernier remaniement ministériel, le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani a décidé de placer ce département sous la tutelle du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba.

Un projet de décret, daté du 22 courant, a été signé en ce sens par El Othmani et sera soumis pour adoption lors du prochain conseil du gouvernement, a-t-on appris de sources concordantes.

La suppression du ministère de la communication du présent exécutif avait créé une grande confusion parmi les fonctionnaires de ce département et provoqué le blocage d’importation des livres étrangers, en ce sens que les autorités douanières exigent l’autorisation du ministère de la Communication pour toute importation de livres.

Le nouveau décret souligne que « le ministre Abyaba exercera la tutelle de l’État sur tous les établissements public placés sous la tutelle de l’autorité gouvernementale chargée de la culture, de la jeunesse, des sports et de l’autorité gouvernementale chargée de la communication », précisent les mêmes sources.

La député de la Fédération de la gauche démocratique, Omar Balafrej, avait adressé une question écrite au chef du gouvernement relative à la suppression du ministère de la communication dans le récent remaniement et son impact sur l’importation des livres.

Balafrej a interpellé El Othmani sur les mesures urgentes que le gouvernement entend prendre pour éviter les problèmes causés aux importateurs de livres et aux lecteurs, après la suppression du ministère de la Communication.

A leur tour, les syndicats professionnels ont appelé le gouvernement à clarifier les « nouvelles missions du département de la communication et de l’avenir de ses fonctionnaires, de manière à préserver tous leurs droits et acquis professionnels et matériels », ajoute-t-on.

Article19.ma