Belgian police officers patrol is seen during a preliminary hearing of Mehdi Nemmouche and Nacer Bendrer, who are suspected of killing four people in a shooting at Brussels' Jewish Museum in 2014, at Brussels Palace of Justice, Belgium December 20, 2018. REUTERS/Francois Lenoir

La Belgique n’est pas parvenue à expulser le criminel Mustapha Bali, car le Maroc, son pays d’origine, refuse de lui délivrer les documents nécessaires, rapporte Het Laatste Nieuws, lundi. Il a dû être remis en liberté en Belgique.

Mustapha Bali a purgé une peine de prison de 17 ans, principalement pour des faits de drogues. En mai 2018, il a écopé de trois années supplémentaires pour viol.

Lire l’intégralité de l’article sur www.rtbf.be

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour
    merci Article 19 pour vos sujets ohhhh combien objectifs! merci de nous faire partager ces nouvelles surtout relater des sujets sensibles et graves de conséquences
    merci aussi , aux responsables Marocains d’oser dire; NON c’est NON
    il ne faut pas que le Maroc, accueil tous les terroristes délinquants islamistes, rejetés par leur pays d’accueil ; ces mêmes pays d’accueil , qui ont accordé toutes les largesses et le laxisme , pour en faire d’eux ; des fanatiques patentés , ce sont leur pays d’accueil qui ont aidé ces délinquants Maghrébins à se transformer en Monstres
    bonne journée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.