L’établissement Henn-na devait être le premier hôtel au monde entièrement tenu par des robots. Moins de quatre ans après son ouverture, il renvoie la moitié de son personnel métallique, victime de bugs à répétition, a rapporté Libération.

Le réceptionniste a les dents longues et sort facilement ses griffes. Sa collègue en tailleur blanc, cheveux et foulard joliment noués, est aussi impassible à la fourrure de son voisin qu’aux appareils photo régulièrement brandis sous son nez. «Irashaimasu !» (Bienvenue !) La belle et la bête accueillent les clients amusés. A l’hôtel Henn-na, qui signifie bizarre, étrange ou drôle en français, les créatures artificielles sont aux manettes, comme le montrait fin 2015 le reportage de la BBC visible ci-dessous :

Lire la suite

Article19.ma