La jeune fille avait été surnommée « l’étudiante de l’étreinte », après la publication d’une vidéo qui a enflammé les réseaux sociaux. L’université Al Azhar à Mansoura (Nord de l’Egypte) a exclut la jeune femme, après avoir été filmée enlacer l’homme qui lui demandait sa main.

«Le Conseil de discipline de l’université d’Al-Azhar a pris la décision d’exclure la jeune fille […] à cause du tollé suscité par la vidéo», a déclaré à l’AFP le porte-parole de cet établissement, Ahmed Zarie.

La sanction, prise samedi et officiellement justifiée par «la mauvaise image» que l’étudiante aurait véhiculée de l’université, a ajouté M. Zarie.

Le renvoi de l’étudiante a provoqué de nombreuses réactions. Beaucoup ont dénoncé « une société de répression religieuse ».

Un internaute conclut : « il aurait mieux valu qu’elle soit harcelée sexuellement, car les autorités n’auraient alors rien fait. »

Article19.ma