Me Abdellatif Ouahbi, membre du bureau politique du Parti authenticité et modernité (PAM), a rendu visite, lundi soir, au leader du Parti justice et développement (PJD), Abdelillah Benkirane, à son domicile situé sur l’Avenue Jean Jaurès au quartier Les Orangers, à Rabat.

Visite qui n’est pas fortuite si on connaît la crise que vit le parti du Tracteur depuis l’éviction d’Ilyas El Omari et la nomination dans la foulée de l’autre rifain Hakim Benchamach qui du coup est « monté sur grands chevaux » et se prend pour « le Pape », affirme-t-on dans les coulisses du parti.

Selon le site arabophone Adrare, la visite surprise en solo de Me Ouahbi « n’est pas la première du genre », en ce sens que Me Ouahbi avait rencontré Benkirane plus d’une fois dans le cadre des relations amicales qui existent entre les deux hommes même si l’un était de gauche et l’autre islamiste.

Toutefois, cette « visite-show » coïncide avec les récentes déclarations de Me Ouahbi dans lesquelles il aurait « mis en garde le secrétaire général du PAM Hakim Benchamach de reproduire l’expérience de son prédécesseur Ilyas El Omari. »

Mais quel était l’objet de discussions entre Me Ouahbi et l’ancien chef de gouvernement Benkirane lors de cette rencontre de près d’une heure ?

Aucune réponse.

 

Article19.ma