A la UneSociété

Scandale – Réseau de proxénètes recrute de jeunes marocaines pour Arabes à Melilla

Les services de sécurité de Nador enquêtent depuis plusieurs mois sur un réseau de prostitution déguisé qui recrute des jeunes filles dans plusieurs villes du Maroc en leur proposant des contrats de travail dans des salons de coiffure et de massage de Melilla.



Le journal Assabah cite mercredi « le témoignage » de deux jeunes filles, originaires de la ville de Fès qui ont succombé aux « offres alléchantes » de ce réseau avant de se voir contraintes de s’adonner à « la prostitution dans ces salons de coiffure et de massage ».

Elles ont raconté avoir été approchées sur les réseaux sociaux par une amie qui leur a fait miroiter un travail comme masseuse dans le préside occupé de Melilla.

Une fois à Nador, elles ont été prises en charge par une femme qui les a priées de signer un contrat factice avant de rejoindre Bni Nsar, puis cap sur Mellila à bord d’une voiture particulière qui les a déposées dans un un salon de coiffure et de massage pour hommes géré par un ressortissant d’un pays Arabe.

Jusque-là rien d’anormal pour les deux jeunes filles, sauf que les choses allaient prendre une autre tournure très dangereuse, précise le journal.

Ainsi, au troisième jour, le gérant du salon est venu voir les deux nouvelles recrues pour leur demander de porter des habits plus « légers », de se maquiller de façon plus séduisante et de se comporter « de manière différente » avec les clients masculins, qui sont originaires de plusieurs pays du Golfe dont le Maroc.

Les deux jeunes filles, qui affirment avoir été victimes de pressions, de chantage et de menaces de licenciement , ont déclaré à une association locale des droits de l’Homme, qu’elles n’étaient pas les seules dans cette situation et que plusieurs de leurs compatriotes ont été victimes de ce réseau.

Parmi les premières victimes de ce réseau de proxénètes, les jeunes filles sans emploi originaires de la province de Nador car elles n’ont besoin que de leur CIN (carte d’identité nationale marocaine) pour se rendre à Melilla, ajoute le journal.

Article19.ma

Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close