Point de Vue

Jusqu’à quand les autorités arabes interdisent la liberté de croyance ?

Par Jaouad Mabrouki
Psychiatre, Psychanalyste
Ecrivain, Artiste peintre



Je me pose constamment toute une série de questions dans le but de comprendre, mais une seule ne cesse de se répéter dans ma tête « pourquoi les arrestations et condamnations pour la croyance ont disparu dans les pays occidentaux et persistent encore dans la plus part des pays arabes ? ». Puis, je me suis demandé « est-ce que ce sont les arabes qui sont contre la liberté de croyance ou bien c’est leur religion ? ». Ma réflexion m’a amenée a me dire que ces persécutions ne sont pas en rapport avec la religion, car l’Islam respecte toutes les religions et avec une clarté éblouissante le Coran laisse la liberté à chacun d’y croire ou non. De fil en aiguille, je suis arrivé à ma dernière question « pourquoi la plus part des autorités des pays arabes persécutent la liberté de la pensée et la liberté de croyance ? ».

Ce qui arrive comme persécutions à ceux qui croient différemment, n’est pas dû à l’intolérance des peuples arabes, mais ce sont les autorités de la plus part de ces peuples qui entravent la liberté de croyance et qui bafouent les conventions internationales des droits de l’homme et qui ne respectent même pas les enseignements du Coran qui invitent la justice à être équitable entre les hommes sans distinction religieuse.

Afin que la majorité des gouvernements arabes ne tombent pas dans la contradiction avec les enseignements du Coran, ils inventent des fausses accusations pour justifier la persécution de ceux qui choisissent une autre foi. Dans quel pays occidental avons-nous entendu l’arrestation d’un citoyen ou d’un résident étranger à cause de son choix religieux ? Au contraire, l’occident offre le droit d’asile pour ceux qui sont persécutés dans leur pays pour leur croyance !

L’Islam est innocent des œuvres de ces gouvernements arabes, car l’Islam enseigne la justice et la liberté de la pensée et de croyance et il impose de juger sur les actes et non sur la pensée ou la croyance.

Ces gouvernements arabes ne sont même pas justes et équitables avec leurs citoyens musulmans et ils bafouent leurs droits. Il est donc évident que cette injustice n’est pas en rapport avec la religion, mais il s’agit plutôt d’une opposition à la démocratie et au respect des droits de l’homme. Ces gouvernements justifient l’interdiction de la liberté de croyance pour des raisons qui relèvent de l’ordre public ?!

Mais, qui est-ce qui crée la sédition, le citoyen par son choix religieux ou bien la persécution des gouvernements ? Qui est-ce qui retarde la démocratie, la foi choisie par le citoyen ainsi que sa liberté de penser ou bien les interdictions non fondés du gouvernement ?

Les citoyens arabes persécutés pour leur choix religieux, ne sont que des victimes des enjeux politiques et ils sont utilisés comme une carte de jeu afin d’inciter la sédition dans les sociétés musulmanes et arabes.

Je vous supplie mes frères marocains et arabes, là où vous êtes, chacun d’entre vous, de voir chaque citoyen du monde comme un frère, et que son arrestation à cause de son choix religieux est une grande injustice. D’ailleurs, cette injustice qui s’abat sur lui est la même injustice que vous vivez.

Le Coran est une lumière pour l’humanité, pour la pensée, pour les âmes, soyons tous, nous arabes, un miroir qui reflète les lumières de la parole divine quelque soit son origine, quelque soit notre religion.

Article19.ma

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close