INSOLITE – Furieux, le réalisateur marocain, Chafik Shimi demande l’asile à l’Algérie

dans A la Une, Art & Culture

Le réalisateur Chafik Shimi a chois le 11 janvier, l’anniversaire du Manifeste de l’Indépendance pour publier sur son compte Facebook une lettre adressée au roi Mohammed VI, et dans laquelle il explique « les raisons » qui l’ont poussé à demander le droit d’asile en l’Algérie.



Shimi justifie cette décision inattendue par ce qu’il considère le droit d’exercer l’art cinématographique « en toute liberté ».

« J’ai appris que le directeur de Votre pôle public… après qu’il ait manœuvré pour m’éloigner du Maroc, s’apprête à poursuivre le tournage de mon feuilleton ‘Chouk Assadra’ sans moi et sans respecter le contrat nous liant. »

En d’ajouter: « Il est déterminé ainsi à me priver de mes droits matériels et moraux « .

Il a entamé son exil en Algérie, dit-il, pour exercer son « droit à la création », et qu’il ne ménagera aucun effort pour empêcher la diffusion de ses œuvres par la télévision Al Oula.

Un différend, rappelle-t-on, oppose le PDG de la SNRT, Fayçal Laaraichi à Shimi depuis un certain temps autour de ce film, inspiré des Misérables de Victor Hugo.

Furieux, Shimi n’a pas hésité, sur sa page Facebook, à pousser sa colère et ses accusations jusqu’à la diffamation.

Fait insolite, plusieurs artistes algériens ont choisi de s’installer au Maroc, alors qu’à ce jour aucun homologue marocain n’a pensé à l’exil en Algérie.

Article19.ma

Vous pouvez également lire!

Daech – Deux marocains condamnés en Turquie pour appartenance au « défunt » État Islamique

L’Etat Islamique a disparu mais ses serviteurs sont toujours dans la nature. Mais lors d’un contrôle de routine dans la

Read More...

Dirham – Boussaid convoqué devant les deux Chambres sur la réforme du régime de change

Pour mettre fin à la confusion et couper court aux spéculations, la commission des finances et du développement économique

Read More...

Nador: Suicide par pendaison d’un individu en garde à vue dans les locaux de la Brigade de la Gendarmerie Royale de Laroui

Un individu gardé à vue à la Brigade territoriale de la Gendarmerie Royale de Laroui (Nador), pour violences contre

Read More...

Laissez un commentaire::

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Mobile Sliding Menu