Alerte – Risques de « pollution » de l’eau potable de la région Rabat, Salé… à cause des eaux usées de la prison El Aarjat (Journal)

dans A la Une, Divers

Au Maroc, une « catastrophe environnementale » dans la région de Rabat s’annonce à l’horizon. Il s’agirait des conséquences désastreuses de la construction des prisons El Arjat 1 et El Arjat 2 à une trentaine de kilomètres au nord de Rabat. Conséquences qui ont entrainé « une fuite » de milliers de mètres cubes d’eau usées au lac du barrage de la région.



Selon le journal Almassae, le lac qui fournit de l’eau potable à plus de 9 millions de personnes aurait été « victime » de « fuites » d’eaux usées, suite au non-respect des dispositions du cahier des charges relatif à la construction des égouts de la prison.

Selon des parlementaires une visite sur le terrain aurait « confirmé » la contamination de l’eau du barrage par l’eau usée non traitée des deux prisons de « El Aarjat ». Cet incident aurait affecté la qualité de l’eau potable des habitants des villes de Salé Rabat, Témara, Mohammedia et Casablanca.

L’agence du bassin de la rivière Bouregreg a été interpellée afin « d’assumer ses responsabilités » après avoir délivré l’autorisation de construire ces deux prisons près du fleuve et du barrage de la région, signale le journal.
Affaire à suivre…en attendant la réaction des autorités concernées, notamment celle de l’ONEE.

Article19.ma

Vous pouvez également lire!

Daech – Deux marocains condamnés en Turquie pour appartenance au « défunt » État Islamique

L’Etat Islamique a disparu mais ses serviteurs sont toujours dans la nature. Mais lors d’un contrôle de routine dans la

Read More...

Dirham – Boussaid convoqué devant les deux Chambres sur la réforme du régime de change

Pour mettre fin à la confusion et couper court aux spéculations, la commission des finances et du développement économique

Read More...

Nador: Suicide par pendaison d’un individu en garde à vue dans les locaux de la Brigade de la Gendarmerie Royale de Laroui

Un individu gardé à vue à la Brigade territoriale de la Gendarmerie Royale de Laroui (Nador), pour violences contre

Read More...

Laissez un commentaire::

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Mobile Sliding Menu