Le Maroc est classé 75ème sur les 130 pays de l’Indice du commerce électronique B2C établi par la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED) en vue de mesurer la capacité des pays à faciliter les achats électroniques des consommateurs.

L’indice de la CNUCED est basé sur les données relatives à l’utilisation d’Internet aux serveurs sécurisés, au taux de pénétration des cartes de crédit et à la livraison postale à domicile. Il permet aux pays de déterminer leurs forces et leurs faiblesses relatives.

D’après un communiqué de presse, « le montant du commerce électronique B2C est estimé à 1200 milliards de dollars dans le monde. Même si ces transactions sont beaucoup plus modestes que les transactions d’entreprise à entreprise (B2B), estimées à plus de 15.000 milliards de dollars, elles augmentent rapidement, en particulier en Asie et en Afrique. Ce secteur présente également un fort potentiel de croissance du commerce électronique dans les pays en développement».

Le rapport, élaboré par la CNUCED,  a mis en avant que le dialogue et la coopération au niveau international sont essentiels pour simplifier les transactions électroniques, et profiter plus largement des effets bénéfiques du commerce électronique. Une attention particulière doit donc être accordée aux règles commerciales internationales, à la fiscalité et au renforcement des capacités.

Article19.ma/libe.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.