Dans la crise qui oppose l’Arabie saoudite et le Canada, les rôles des diplomaties marocaine et algérienne sont tout d’un coup inversés. En effet, Alger, critique habituel de Riyad, a apporté son soutien au royaume saoudien tandis que le Maroc, en général plus aligné sur l’Arabie, a brillé par son silence dans cette crise avec le Canada. Une situation que souligne la presse des deux pays.

«Contre toute attente, l’Algérie, habituellement prudente, a pris position dans ce conflit. Alger a ouvertement soutenu Riyad», note le journal en ligre algérien TSA. Le Soir d’Algérie va plus loin et évoque «L’incroyable soutien d’Alger à Riyad».

En effet dans un communiqué lié au coup de froid entre l’Arabie et le Canada «l’Algérie appelle à la nécessité, pour les pays, de recourir dans leurs relations extérieures aux principes du droit international et de la Charte de l’ONU, notamment dans leur volet relatif au respect de la souveraineté des pays et la non-ingérence dans leurs affaires internes». Une façon de donner raison à Riyad qui n’a pas apprécié les critiques canadiennes sur sa gestion des droits de l’homme…

Lire plus…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.